Centre commerciaux, tests payants, troisième dose, masque : les dernières annonces du gouvernement

Publié le 11/08/2021 - 16:54
Mis à jour le 11/08/2021 - 17:12

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a annoncé de nouvelles mesures dans le cadre de la crise sanitaire et de la quatrième vague liée au variant Delta.

11 août 2021 ©
11 août 2021 ©

Nouveau tour de vis pour « freiner des quatre fers » l’épidémie de Covid-19 et « empêcher la fermeture du pays » avec pour objectif « la vaccination de tous les Français ». « La crise sanitaire n’est pas derrière nous. Nous allons vivre pendant encore plusieurs mois avec ce virus », a averti le chef de l’Etat qui a présidé en visioconférence depuis le fort de Brégançon (Var) le Conseil de défense, avant un Conseil des ministres à 12H30.

Tests PCR

Bientôt fini les tests PCR ou antigéniques gratuits. D’ici "la mi-octobre", les tests de dépistage du Covid-19 seront payants, a indiqué Gabriel Attal à l’issue d’un conseil de défense sanitaire et d’un conseil des ministres ce mercredi 11 août.

"Nous avons décidé d’acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale", a expliqué le porte-parole du gouvernement, conformément à "l’annonce qu’avait faite le président de la République dans son allocution du 12 juillet" et aux "choix que font un certain nombre de nos voisins européens".

"Les tests à répétition n’empêchent pas d’aller à l’hôpital et de contaminer fortement. D’ici mi-octobre, chacun aura eu le temps de s’organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres", a-t-il ajouté.

Pour les Français sans schéma vaccinal complet, cette mesure va compliquer l’accès à certains établissements.

Les contrôles aux frontières vont également être renforcés: "100 % des voyageurs venant de pays à risque seront contrôlés par test antigénique", a-t-il précisé.

Centres commerciaux

Le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le Pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 dans les départements où le taux d’incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants. La mesure concerne pour l'heure 38 départements, dans lesquels le masque doit aussi redevenir obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public soumis au pass sanitaire.

Dans le Doubs, le taux d'incidence est en hausse et atteint 155 cas pour 100.000 habitants.

  • Tous les chiffres en Bourgogne Franche-Comté  par département dans l'article ci-dessous

Masque

En outre, dans ces départements (au-dessus du seuil de 200) , les préfets doivent rétablir le port du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public, des décisions prises ce mercredi en conseil de défense pour tenter de "freiner des quatre fers" l’épidémie de Covid-19.

Confinement renforcé en Guadeloupe

Autre annonce : le confinement renforcé en Guadeloupe, similaire à celui déjà appliqué en Martinique, est de retour pour freiner l’épidémie de Covid-19, entraînant notamment la fermeture de restaurants, de bars et de plages. "Une nécessité vitale", pour stopper "au plus vite" la circulation du virus". Il invite les touristes à quitter l'île.

Les Antilles affichent des "taux d'incidence que l'on n'a jamais connus" en France, selon le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, arrivé mardi soir en Guadeloupe accompagné d'un renfort de 274 soignants et 60 pompiers.

Un confinement "strict", entré en vigueur en début de semaine en Martinique, va  donc être étendu à la Guadeloupe, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue des deux réunions de crise.

Emmanuel Macron avait décrit dans la matinée une "situation dramatique" dans ces deux départements ultra-marins où la vaccination est trois fois plus faible qu'en métropole, "démonstration cruelle", selon lui, de la nécessité du vaccin.

Vaccin Troisième dose

Comme le stipule Jean Castex, ne dites plus "troisième dose" mais "rappel vaccinal"

La campagne de rappel pour injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid aux populations à risque débutera mi-septembre. Les rendez-vous ouvriront dès la fin du mois d'août-début du mois de septembre.

La liste des populations concernées sera établie par la Haute autorité de santé.

Un peu plus tôt, en ouvrant un conseil de défense sanitaire, le président Emmanuel Macron avait évoqué des rappels de vaccination pour les personnes âgées de plus de 80 ans et particulièrement vulnérables dès la rentrée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.59
nuageux
le 13/07 à 06h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %