Cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette : Besançon et Belfort concernés

Publié le 27/11/2017 - 17:52
Mis à jour le 28/12/2017 - 16:47

Un projet de cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette en province, soit près de la moitié du parc, employant plus de 900 salariés, a été annoncé aux représentants du personnel à l'occasion d'un comité central d'entreprise, a-t-on appris lundi de sources syndicales. Les magasins de Besançon et de Belfort sont concernés.

dsc_9825.jpg
Les Galeries Lafayette de Besançon © d poirier
PUBLICITÉ

Les magasins concernés sont de « petits magasins » situés dans des villes de taille moyenne, a indiqué une de ces sources. En Franche-Comté, les magasins de Besançon (plus de 80 employés)  et de Belfort sont concernés. Pour le reste de la France, il s’agit des magasins d’Agen, Amiens, Angoulême, Beauvais, Bayonne, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-Sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon.  Plus de 900 salariés travaillent dans les magasins ciblés. Leurs contrats devraient être transférés.

Ces magasins, qui resteront sous enseigne Galeries Lafayette, font partie de l’entité MGL, qui regroupe les 53 magasins en France, hormis le vaisseau amiral du boulevard Haussmann. Trois repreneurs sont sur les rangs, selon ces sources. Contactée par l’AFP, la direction des Galeries Lafayette n’a fait aucun commentaire.

Un projet « à court terme »

Ce projet « à très court terme » avait déjà été évoqué auparavant, selon une de ces sources, mais il portait alors sur un périmètre de 16 magasins et les noms des villes concernées n’avaient pas été donnés. En 2015, les Galeries Lafayette avaient déjà réduit leur réseau MGL avec la fermeture de trois magasins, à Thiais (Val-de-Marne), Béziers (Hérault) et Lille.

Les Galeries Lafayette, qui comptent déjà plusieurs magasins à l’étranger (Dubaï, Casablanca, Pékin, Jakarta, Istanbul, Beyrouth…), entendent poursuivre dans cette voie. L’enseigne a annoncé récemment l’ouverture en 2019 d’un deuxième point de vente à Istanbul et d’un magasin à Koweït City, deux projets développés en franchise, alors qu’un magasin doit ouvrir en 2018 à Doha. « On déshabille Pierre pour habiller Paul« , a commenté une des sources syndicales, en mettant en parallèle les projets de l’enseigne à l’étranger et en France.

Le groupe Galeries Lafayette, qui comprend aussi le BHV Marais et d’autres enseignes (Guérin Joaillerie, Louis Pion…), a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.85
couvert
le 15/10 à 0h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1009.77 hPa
Humidité
83 %

Sondage