Alerte Témoin

Championnats de France cyclisme : Pitel titrée à 49 ans

Publié le 25/06/2016 - 19:30
Mis à jour le 26/06/2016 - 13:52

Edwige Pitel a remporté à 49 ans son second titre de championne de France sur route, samedi à Vesoul dans l'épreuve en ligne, en profitant d'une double crevaison d'Elise Delzenne, alors seule en tête.

podium_dames1_1.jpg
Championnats de France Dames 2016 © P.Pichon/FFC

Course en ligne dames

Déjà titrée dans l'épreuve en 2007, la native de Dinan s'est imposée en solitaire devant Marjolaine Bazin et Audrey Cordon-Ragot. Pitel avait déjà remporté la médaille d'argent du contre-la-montre jeudi, derrière Cordon-Ragot. 

Championnats de France - Course en ligne dames:  les déclarations

Edwige Pitel (championne de France):

"C'est une bonne semaine. C'est ma dernière année au haut niveau. Comme je travaille à côté, c'est difficile de concilier les deux, et puis ça fait une dizaine d'années que je suis sur le circuit. Les Jeux, c'était ma motivation pour cette année, malheureusement pour l'instant je ne suis que remplaçante. Mais au moins, la préparation a payé aujourd'hui, à défaut d'être utile pour les JO. Les deux, trois derniers mois, j'ai mis tout de côté pour faire quelque chose de bien. (...) Je savais que je pouvais tenir en montant fort à chaque tour. (...) Il faut toujours un peu de chance aussi pour que la course tourne en sa faveur. Aujourd'hui c'est mon tour, je suis contente. (Sur la crevaison d'Elise Delzenne) Elise est partie de loin, on espérait encore pouvoir revenir sur elle. Tant que la course n'est pas finie, on ne sait pas comment les filles peuvent tenir. Après, elle était encore avec nous (au dernier tour), elle avait encore sa chance. Malheureusement, les coups du sort, ça arrive. J'en ai eu aussi, des mauvaises expériences."

Marjolaine Bazin (vice-championne de France):

"Quand j'ai rejoint Elise, j'ai vu qu'elle avait crevé, je me suis dit qu'elle allait être dépannée, qu'elle allait revenir sur moi et qu'on allait peut-être pouvoir finir la course à deux. Quand j'ai compris que je devais me débrouiller toute seule, j'ai commencé à stresser un peu mais j'ai essayé de maintenir ma cadence. Dans la dernière côte, je commençais à y croire un peu. Je savais que j'avais une fille à 11 secondes (derrière). Quand j'ai vu que c'était Edwige, je me suis dit +aïe, ça va faire mal dans la deuxième côte !+ (...) Mon objectif, c'était de faire un top 10. Le podium, c'était un peu un rêve. Je pense que j'ai fait une très belle course."

Audrey Cordon-Ragot (troisième):

"J'ai l'impression d'avoir fait un contre-la-montre de 104 bornes. Du premier tour jusqu'au dernier, j'ai roulé devant, toute la journée. Je ne peux pas dire que j'étais à contretemps. Le problème, c'est qu'on ne peut pas sauter sur tout ce qui bouge quand on est toute seule. Avec Pauline, on s'est entendues, comme avec Elise (Delzenne) et Edwige. De toute façon on était les quatre seules donc on n'avait pas le choix. (...) Ensuite quand Edwige est sortie, j'ai laissé partir parce que ce n'était pas à moi d'y aller. J'ai passé mon temps à parler et à rouler."

Pauline Ferrand-Prévot (4e):

"Je ne peux pas être déçue. Je n'étais pas assez forte aujourd'hui pour faire la différence. Mon objectif était de reprendre la course et de tenir dans le groupe de tête. Dans le final, j'ai essayé plusieurs fois d'accélérer mais c'étaient des pétards mouillés. Les filles ont attaqué alors qu'il aurait fallu rouler."

Sandrine Guirronnet, entraîneur national, à propos de Pauline Ferrand-Prévot:

"C'est difficile d'attendre quelque chose quand on a eu une aussi longue coupure, surtout après les passages qu'elle a connus. Arriver dans le groupe de devant sur une première course après une si longue coupure, c'est encourageant. Elle a encore un mois et demi pour se remettre en selle. C'est plutôt une place rassurante. Tout le monde lui mettait le poids de la course sur le dos. Ça peut la remettre dans une bonne dynamique pour la suite de la saison. Il y a eu une belle course à l'avant, Pauline n'avait pas forcément à tout assumer."

 Championnats de France - Course en ligne dames:  le classement

Classement final de la course en ligne dames des championnats de France de cyclisme sur route, samedi 25 juin 2016  à Vesoul:

  • 1. Edwige Pitel (Fanini), les 104,8 km en 3h06:11.  (moyenne: 33,773 km/h)
  • 2. Marjolaine Bazin (Poitou-Charentes) à 17.
  • 3. Audrey Cordon-Ragot (Wiggle) 34.
  • 4. Pauline Ferrand-Prévot (RaboLiv) 34.
  • 5. Elise Delzenne (Lotto) 34.
  • 6. Aude Biannic (Futuroscope 86) 34.
  • 7. Marion Sicot (Centre) 34.
  • 8. Fanny Leleu (Normandie) 34.
  • 9. Lena Gerault (Rhône-Alpes) 37. (championne de France espoirs)
  • 10. Amélie Rivat (Futuroscope 86) 2:03.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cyclisme vesoul

Blessure « mal prise en charge » au CHRU de Besançon : Bouhanni forfait pour le Tour de France

Nacer Bouhanni, l'un des meilleurs sprinteurs mondiaux, a dû être opéré à une main et a déclaré forfait pour le Tour de France qui commence samedi au Mont-Saint-Michel, a annoncé mercredi son équipe Cofidis. En marge des championnats de France de cyclisme sur route à Vesoul, le cycliste âgé de 25 ans avait été blessé lors d'une altercation à son hôtel d'École-Valentin dans le Grand Besançon dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2016. Pour Cofidis, la plaie du cycliste a "mal été prise en charge" au CHRU de Besançon.

Arthur Vichot :  » En Franche-Comté, on a cette qualité-là d’être persévérants et d’être têtus… »

Arthur Vichot (FDJ) a devancé Tony Gallopin et Alexis Vuillermoz, ses deux compagnons d'échappée, au terme des 248,9 kilomètres de cette course, à six jours du départ du Tour de France. Le Franc-Comtois a bouclé une semaine réussie pour l'équipe FDJ dont le chef de file, Thibaut Pinot, a enlevé jeudi le titre du contre-la-montre.

Championnat de France: cortisol trop faible pour Romain Hardy

Romain Hardy, interdit de course pour "raison médicale" par le médecin fédéral, n'a pas pris le départ du Championnat de France, dimanche à Vesoul, en raison d'un taux de cortisol trop faible, a indiqué le manager de Cofidis Yvon Sanquer.

Championnats de France: deux non-partants dimanche pour « raison médicale »

Romain Hardy et Alexis Bodiot n'ont pas été autorisés à participer à la course en ligne des Championnats de France, dimanche à Vesoul, pour "raison médicale", a annoncé samedi la Fédération française de cyclisme (FFC), l'équipe du second invoquant "un taux de cortisol très bas dû à un état de fatigue généralisé".

Course en ligne amateurs : Madouas au sprint

Le jeune Breton Valentin Madouas a été sacré champion de France amateur de cyclisme sur route, samedi à Vesoul, en remportant l'épreuve en ligne au sprint devant Benoît Cosnefroy et David Gaudu.

Pinot, champion de France du contre la montre

«Je me verrai bien un jour champion de France du chrono», déclarait Thibaut Pinot (FDJ) ce jeudi 23 juin 2016 à Vesoul. C'est chose faite ! Pinot décroche donc son premier titre de champion de France du contre-la-montre. 

Sport

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

Dopage :  le beau-père d’Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.

L1 : reprise en deux temps pour Dijon

L'effectif professionnel de Dijon s'est retrouvé ce mercredi 24 juin 2020 dans la matinée pour une reprise aux contours inhabituels, sans la presse, plus de trois mois après un dernier entraînement précédant l'interruption puis l'arrêt de la saison à cause du Covid-19, a-t-on appris auprès du club.

Natation: Amaury Leveaux retourne s’entraîner à Mulhouse

Le nageur originaire de Delle (90),  Amaury Leveaux, champion olympique avec le relais 4x100 m libre aux Jeux olympiques de Londres en 2012, retourne s'entraîner à Mulhouse avec les JO-2021 pour objectif, a annoncé samedi sur sa page Facebook son club formateur qu'il avait quitté il y a un an pour Dijon.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     8.18
    ciel dégagé
    le 07/07 à 3h00
    Vent
    1.64 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage