Alerte Témoin

Blessure "mal prise en charge" au CHRU de Besançon : Bouhanni forfait pour le Tour de France

Publié le 30/06/2016 - 12:03
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:52

Nacer Bouhanni, l'un des meilleurs sprinteurs mondiaux, a dû être opéré à une main et a déclaré forfait pour le Tour de France qui commence samedi au Mont-Saint-Michel, a annoncé mercredi son équipe Cofidis. En marge des championnats de France de cyclisme sur route à Vesoul, le cycliste âgé de 25 ans avait été blessé lors d'une altercation à son hôtel d'École-Valentin dans le Grand Besançon dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2016. Pour Cofidis, la plaie du cycliste a "mal été prise en charge" au CHRU de Besançon.

bouhanni-edet-676x359.jpg
©

Bouhanni a été blessé à la main droite "suite à une agression survenue à son hôtel dans la nuit précédant le Championnat de France" dimanche, selon les explications de l'équipe Cofidis.  Il paye cher sa brève transformation en boxeur en déclarant forfait mercredi pour le Tour de France, à trois jours du départ. Pour le Français, âgé de 25 ans, ce nouveau coup dur ne fait que prolonger son histoire contrariée avec le Tour. Ses deux premières expériences ont tourné court. Lors de sa première participation en 2013, il avait été contraint à l'abandon après une chute durant la première semaine. L'année passée, il avait dû renoncer dès la cinquième étape, là encore sur chute.

Que s'est-il passé ?

Le Vosgien, qui pratique la boxe pendant l'intersaison et qui aurait du porter un casque en hommage à Mohamed Ali sur le Tour, aurait réagi au vacarme nocturne provoqué par des personnes éméchées près de sa chambre.

Dans son hôtel situé à École-Valentin, Nacer Bouhanni a été réveillé dans la nuit de samedi à dimanche vers 3h du matin. Des éclats de voix en provenance de la chambre voisine. Son frère, Rayane a également été réveillé. "J’ai essayé de me rendormir, mais au bout d’une heure, c’était intenable" explique-t-il au journal l'Équipe. En allant frapper à la porte, un homme lui a ouvert.  "Il a posé sa bière, m’a traité de merdeux et m’a poussé violemment…

"Le coureur vosgien avait été conduit aux urgences et s’était fait poser quatre points de suture" indique l'équipe Cofidis. Soigné au CHRU de Besançon, il semblerait que la plaie ait "mal été prise en charge". La main bandée, Bouhanni a pris part au Championnat de France qu'il a abandonné en cours de route. Si sa formation se montrait encore optimiste lundi sur sa participation au Tour, la suite s'est avérée différente.

"Face à la dégradation de la situation, Nacer a été opéré ce mardi à 18h au CHU de Nancy. La décision a été prise de ne prendre aucun risque pour la santé de l’athlète, qui a maintenant besoin de repos pour se projeter vers de nouveaux objectifs" précise l'équipe française qui a perdu son chef de file, recruté à prix d'or fin 2014, pour le Tour de France.

Une série d'avanies

Bouhanni a été remplacé numériquement par Nicolas Edet, au profil de grimpeur. "Nicolas viendra renforcer le groupe montagne aux côtés d'Arnold Jeannesson et Daniel Navarro. La stratégie de l'équipe sera évidemment réorientée suite à ce forfait", a annoncé sa formation qui assure garder intactes "la volonté et la détermination" du groupe à gagner une étape.

 Cette série d'avanies de Bouhanni sur le Tour de France contraste avec la réussite affichée sur le Giro (maillot rouge du classement par points en 2014) et la Vuelta, les deux grands tours dans lesquels Bouhanni a gagné des étapes. Mais elle s'inscrit dans la lignée des contretemps et des malheurs divers du Vosgien qui, toutefois, est toujours parvenu à surmonter les déceptions. Retardé par un incident mécanique dans le sprint de Milan-Sanremo en mars (4e), il s'est imposé la semaine suivante dans deux étapes du Tour de Catalogne. Deux de ses huit succès de la saison 2016, qui en font l'un des meilleurs sprinteurs mondiaux actuels. Sur le Tour, il laissera obligatoirement la vedette à ses adversaires (Greipel, Kittel, Cavendish, Kristoff, etc). Pour rebondir, peut-être, sur la Vuelta ou le Championnat du monde favorable aux sprinteurs en fin de saison.

(Avec AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cyclisme vesoul

Arthur Vichot :  » En Franche-Comté, on a cette qualité-là d’être persévérants et d’être têtus… »

Arthur Vichot (FDJ) a devancé Tony Gallopin et Alexis Vuillermoz, ses deux compagnons d'échappée, au terme des 248,9 kilomètres de cette course, à six jours du départ du Tour de France. Le Franc-Comtois a bouclé une semaine réussie pour l'équipe FDJ dont le chef de file, Thibaut Pinot, a enlevé jeudi le titre du contre-la-montre.

Championnat de France: cortisol trop faible pour Romain Hardy

Romain Hardy, interdit de course pour "raison médicale" par le médecin fédéral, n'a pas pris le départ du Championnat de France, dimanche à Vesoul, en raison d'un taux de cortisol trop faible, a indiqué le manager de Cofidis Yvon Sanquer.

Championnats de France: deux non-partants dimanche pour « raison médicale »

Romain Hardy et Alexis Bodiot n'ont pas été autorisés à participer à la course en ligne des Championnats de France, dimanche à Vesoul, pour "raison médicale", a annoncé samedi la Fédération française de cyclisme (FFC), l'équipe du second invoquant "un taux de cortisol très bas dû à un état de fatigue généralisé".

Course en ligne amateurs : Madouas au sprint

Le jeune Breton Valentin Madouas a été sacré champion de France amateur de cyclisme sur route, samedi à Vesoul, en remportant l'épreuve en ligne au sprint devant Benoît Cosnefroy et David Gaudu.

Pinot, champion de France du contre la montre

«Je me verrai bien un jour champion de France du chrono», déclarait Thibaut Pinot (FDJ) ce jeudi 23 juin 2016 à Vesoul. C'est chose faite ! Pinot décroche donc son premier titre de champion de France du contre-la-montre. 

Santé

Résidus de pesticides dans l’air en Bourgogne Franche-Comté : « la ville n’échappe pas aux pesticides »

ETUDE • Une campagne nationale de mesures des résidus de pesticides dans l’air a été réalisée en partenariat avec l’Anses, l’Ineris et Atmo France, la fédération des associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air, dont Atmo Bourgogne-Franche-Comté fait partie. Les résultats ont été dévoilés jeudi 2 juillet 2020...

Deux médecins du CHU reçoivent une bourse de recherche de l’association Le Don du Souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces ville-hôpital, qualité des soins. Son Comité d'étude et de réflexion scientifique et médicale (CERSM), présidé par le Professeur Georges Mantion, a attribué la bourse de recherche 2019 à deux médecins du CHU de Besançon : le docteur Romain Chopard et le docteur Nicolas Marh.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : la circulation du virus "faible" en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du Coronavirus  est "toujours faible" en Bourgogne-Franche-Comté, mais le coronavirus reste présent indique l'agence régionale de santé qui invite à toujours respecter "scrupuleusement" les mesures de prévention. La moyenne des hospitalisations pour Covid-19, s’établit autour de deux entrées par jour en moyenne et  en dessous d’ une entrée par jour en réanimation.

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.31
    ciel dégagé
    le 07/07 à 6h00
    Vent
    2.83 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    92 %

    Sondage