Cinq policiers réservistes viennent renforcer les rangs de la police du Doubs

Publié le 14/01/2023 - 18:27
Mis à jour le 14/01/2023 - 18:31

Après un mois de formation, ils sont cinq réservistes à venir renforcer les effectifs de la police nationale et le lien avec la population. Ils interviendront sur les communes de Besançon mais également Pontarlier et Montbéliard.

Il s’agit de la première réserve opérationnelle du Doubs et elle est constituée de cinq citoyens volontaires qui, après une formation de quatre semaines, auront pour objectif d’épauler les policiers dans le cadre de missions de sécurité du quotidien de patrouilles et de sécurisation. C’est vraiment "presque des policiers à part entière" souligne le directeur départemental de la police du Doubs Yves Cellier.

Clément, Michel, Antonin, Olivier et Younes ont déjà une activité professionnelle mais ils tiennent à apporter leur "pierre à l’édifice". Mobilisables 90 jours par an, tous ont hâte d’effectuer leurs premières missions et sont fiers d’intégrer la réserve : "on représente une institution, c’est un honneur de porter l’uniforme" nous confie Michel, 42 ans. Pour Clément, 21 ans, il s’agit avant tout d’une expérience "immersive au coeur d’un métier de contact". Une bonne occasion de se confronter à la réalité du terrain avant de passer le concours de gardien de la paix. 

Armés et accompagnés de policiers actifs

La majorité d’entre eux ont également "envie et besoin de servir leurs concitoyens" nous confie Yves Cellier. Ils seront armés et interviendront accompagnés de policiers actifs. Un certain nombre de missions ne leur sont toutefois pas accessibles "à raison de la spécificité et la nature même des missions comme par exemple l’ordre publique et l’anti-criminalité". 

Pour le directeur départemental, cette réserve opérationnelle est une " excellente chose, ça se fait déjà dans d’autres institutions et ça fonctionne très bien d’ailleurs, il n’y avait donc pas de raison que la Police Nationale en soit tenue à l’écart". 

À l’échelle nationale, l’objectif de la réserve opérationnelle est d’atteindre les 30.000 volontaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fromagerie Mulin : le juge des référés maintient la consignation d’1.5 million d’euros

Le 22 novembre 2023, la société Mulin a demandé au tribunal l'annulation de l'arrêté préfectoral la rendant redevable d'une somme d'1.5 million d'euros consignée et destinée à financer la mise aux normes de sa station d'épuration. Le tribunal administratif de Besançon a finalement tranché et ne s'opposera pas à l'arrêté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.84
légère pluie
le 23/02 à 0h00
Vent
6.8 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
90 %