Confinement : comment savoir jusqu'où va 1km ?

Publié le 04/04/2020 - 11:50
Mis à jour le 03/04/2020 - 14:17

En temps de confinement, la sortie est tolérée, une fois par jour et à condition de ne pas sortir à plus de 1km de son domicile. Mais comment savoir jusqu’où aller ? Voici des sites pour vous aider.

 © Ville de Besançon
© Ville de Besançon

Edouard Philippe a annoncé le 23 mars dernier de nouvelles mesures le confinement. Et notamment celle concernant les activités physiques : "sortir pour se promener ou faire du sport, ce doit être dans un rayon d'un kilomètre de chez soi." En remplissant bien son attestation, évidemment.

Mais pas facile de savoir, d'instinct, ce que représente un kilomètre par rapport à son domicile.

Comment calculer 1km ?

Alors pour ne pas s'égarer trop loin, risquer une amende et propager la contamination, certains ont développé des sites et application pour vous guider.

Comme esrifrance.fr : on rentre son adresse et le site nous donne notre "rayon de sortie".

Attention, ce n'est pas un calcul par vol d'oiseau, mais par "isodistance", qui prend en compte les reliefs et obstacles. Le vol d'oiseau est donné à titre indicatif.

©

Même chose pour carte-sortie-confinement.fr ou covidradius.info.

Pour rappel, l'amende pour une sortie qui ne respecte pas les mesures de confinement est fixée à 135 euros.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Société

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.41
légère pluie
le 22/05 à 21h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
78 %