Contrôle des pass sanitaires: un surcoût de "plusieurs millions d'euros" pour la SNCF

Publié le 12/09/2021 - 18:17
Mis à jour le 13/09/2021 - 09:40

Le contrôle des pass sanitaires des passagers des trains, assuré par des prestataires extérieurs, coûtera "plusieurs millions d'euros" à la SNCF, a estimé dimanche son PDG Jean-Pierre Farandou.

© D poirier ©
© D poirier ©

Ce surcoût, en cours d'évaluation, représentera "plusieurs millions d'euros, bien évidemment", a déclaré M. Farandou dans l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Depuis le 9 août, les passagers doivent être en mesure de présenter un pass sanitaire pour prendre un TGV (Inoui et Ouigo), un Intercités ou un train longue distance international au départ de la France.

Le contrôle du pass a été confié à des prestataires car "on ne pouvait pas recruter des milliers de cheminots au dernier moment", a expliqué M. Farandou.

Cette dépense s'ajoute aux 60 millions d'euros déboursés jusqu'ici pour la désinfection des trains, a-t-il indiqué, estimant que le surcoût total de ces mesures sanitaires atteindrait "pas loin d'une centaine de millions d'euros".

"Je n'ai pas de regrets par rapport à ça. Il fallait agir (...) pour respecter de manière très stricte (...) les obligations sanitaires qui nous étaient faites", a-t-il dit.

Le gouvernement a fixé à la SNCF l'objectif de contrôler les pass dans 25% des trains longue distance, a-t-il rapporté. "On va augmenter le volume de vérification, on va monter à 30, 40% des trains", a-t-il assuré.

Pendant les contrôles, "99% des passagers sont munis d'un pass sanitaire", a-t-il affirmé, ajoutant que "le petit pour cent qui manque, on arrive à le rattraper" via des tests antigéniques aux abords des gares.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Ségur de la Santé : les détails des investissements en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de l'enveloppe globale de 19 milliards d'euros négociée lors du Ségur de la Santé, les mesures prises pour chaque région ont été publiées, dont celles prévues en Bourgogne Franche-Comté. Ce mardi 19 octobre, le Premier ministre, Jean Castex, aux côtés du ministre de la Santé, Olivier Véran et de la ministre déléguée en charge de l’autonomie, Brigitte Bourguignon étaient en déplacement en Côte-d’Or pour présenter la stratégie régionale des investissements Ségur en Bourgogne-Franche- Comté.

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

760.000 habitants de Bourgogne Franche-Comté régulièrement exposés aux particules fines PM2,5

Pollution •

Plus d'un quart des habitants sont régulièrement exposé aux particules fines PM2,5 à des concentrations supérieures au seuil de recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé de 10 microgrammes par mètre cube (µg/m3). La Bresse et le Pays de l’Aire urbaine de Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle sont les zones les plus impactées.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage