Coronavirus : légère baisse des hospitalisations et des patients en réanimation en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 19/04/2020 - 19:44
Mis à jour le 19/04/2020 - 19:46

Dans son communiqué quotidien sur la situation épidémiologique en Bourgogne Franche-Comté, l'Agence régionale de santé affirme dimanche 19 avril 2020 que "la mobilisation de tous porte ses fruits" tout en invitant la population à redoubler d'efforts et à rester confinée. Le nombre d'hospitalisation et de patients en réanimation est en légère baisse. On note toutefois une augmentation du nombre de décès.

CHU Besancon, hopital minjoz
©Alexane Alfaro ©

Le point sanitaire du 19 avril 2020 par l'ARS Bourgogne Franche-Comté :

  • 1.327 patients hospitalisés (1.351 samedi 18 avril) dont 239 en réanimation (255 samedi)
  • 657 décès en établissement hospitalier (644 samedi) + 404 en centres médicaux sociaux dont 386 en Ehpad (chiffres du 17 avril)
  • 1.839 sorties d'hospitalisation (1.788 samedi)

Pour l'ARS, "ces données confirment la tendance observée depuis plusieurs jours : avec une légère diminution du nombre de personnes hospitalisées et du nombre de personnes placées en réanimation, il semble que l’épidémie ait atteint un plateau. En respectant le confinement, chacun contribue à cette lente décrue qui s’amorce et qui doit se confirmer dans les prochains jours".

L’impact majeur de l’e?pide?mie sur la population re?gionale

Le dernier point épidémiologique de Santé publique France (du 16 avril) confirme que l’épidémie touche durement la population de notre région, en particulier les personnes vulnérables, notamment les personnes âgées.

La tendance est à la baisse depuis fin mars pour plusieurs indicateurs de recours aux soins pour suspicion de covid-19, en ville comme à l’hôpital. A noter que la majorité des passages aux urgences (réseau Oscour®) concerne les 15-44 ans (34,4 %) et les 65 ans et plus (33 %) alors que les associations SOS Médecins sont sollicitées par une population adulte jeune (15-64 ans).

Même s’il demeure à un niveau très élevé, le nombre de patients hospitalisés en réanimation est en légère baisse, en lien avec une diminution du nombre de nouvelles admissions depuis fin mars. Ce sont les hôpitaux de Côte-d’Or, du Doubs, de la Saône et Loire et du Territoire-de-Belfort (l’Hôpital Nord Franche-Comté desservant le territoire du pôle métropolitain NFC), qui accueillent le plus de malades.

L’étude pointe également les caractéristiques des cas admis en réanimation : au 15 avril, 114 hommes pour 53 femmes, avec un âge moyen de 65 ans, identique selon le sexe. Un patient sur cinq ne présentait pas de facteur de risque. Les autres patients présentaient des facteurs tels qu’une hypertension artérielle, du diabète, des pathologies cardiaques ou pulmonaires. Plus de trois personnes décédées en réanimation sur quatre présentaient une comorbidité, ce qui est aussi observé sur l’ensemble des décès certifiés par voie électronique avec mention covid-19 (Inserm- CépiDC).

Les personnes âgées sont particulièrement impactées par l’épidémie. Au 15 avril, la majorité des personnes hospitalisées (72,6 %), y compris en réanimation, avaient 70 ans ou plus. Du 1er mars au 14 avril, 2 614 cas de Covid confirmés ou possibles parmi les résidents ont été signalés dans les Ehpad.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19: le vaccin Moderna dans la dernière ligne droite

Le laboratoire américain Moderna va déposer lundi 30 novembre 2020 des demandes d'autorisations de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe, faisant de plus en plus miroiter de premières vaccinations possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Santé

Ski : le président de la station de Métabief préfère penser aux soignants qu’aux loisirs

Jean Castex, le Premier ministre avait confirmé l'ouverture des stations de ski, mais la fermeture des remontées mécaniques après l'allocution du chef de l'État le 24 novembre dernier. Après l'arrivée des premiers flocons dans le Doubs le 1er décembre 2020, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d'Or, vice-président du département et maire de Frasne pour connaître son avis sur le sujet...

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.64
légère pluie
le 03/12 à 21h00
Vent
4.99 m/s
Pression
995 hPa
Humidité
91 %

Sondage