Covid-19 : Borne recommande à son tour le masque dans les lieux clos et "de promiscuité"

Publié le 28/06/2022 - 16:34
Mis à jour le 28/06/2022 - 17:52

Élisabeth Borne a demandé mardi 28 juin 2022 aux préfets et autorités sanitaires d'encourager le port du masque "dans les lieux de promiscuité" et "espaces clos", en particulier "les transports en commun", face au regain de cas de Covid-19, a annoncé Matignon.

 © D Poirier
© D Poirier

La réunion, qui a débuté à 15h, a été organisée afin d'émettre une série de recommandations pour les prochaines semaines. 

La Première ministre, qui a réuni en visioconférence mardi préfets de départements et directeurs des agences régionales de santé, a repris plusieurs des préconisations effectuées lundi par la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon.

Après plus de deux ans rythmés par la pandémie, la France a replongé en ce début d'été, comme d'autres pays européens, dans une nouvelle vague, portée par de nouveaux sous-variants de la famille Omicron, BA.4 et surtout BA.5. Les contaminations augmentent depuis trois semaines dans toutes les régions métropolitaines et toutes les classes d'âge et atteignent désormais environ 55.000 chaque jour.

Recommandations

Des "recommandations", sans "caractère obligatoire" mais qui interviennent alors que le taux d'incidence de l'épidémie "a doublé en une semaine sur la quasi-totalité du territoire métropolitain et dans l'ensemble des classes d'âge de la population", a souligné Matignon.

Mme Borne a donc appelé à "amplifier les messages de prévention", avec comme consignes de "se laver fréquemment les mains", "aérer régulièrement les espaces clos", "porter un masque dans les lieux de promiscuité, les espaces clos et en particulier les transports en commun en période d'affluence" et "se tester dès les premiers symptômes et s'isoler immédiatement en cas de positivité".

La Première ministre a également demandé à ce que chacun "vérifie son schéma vaccinal", notamment les Français de plus de 60 ans et les plus fragiles qui "doivent bénéficier de la deuxième dose de rappel", c'est-à-dire leur quatrième injection. Ceux-ci doivent d'ailleurs recevoir "dans les prochains jours des mails de sensibilisation" de la part de l'Assurance maladie, a précisé Matignon.

Parallèlement, l'exécutif travaille à un nouveau projet de loi, qui doit être présenté et examiné en juillet, visant à maintenir "un dispositif de veille et de sécurité sanitaire" jusqu'en mars 2023.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.85
ciel dégagé
le 08/08 à 18h00
Vent
3.84 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
25 %

Sondage