Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Publié le 12/01/2021 - 11:00
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:38

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.

L’excédent de décès en Bourgogne-Franche-Comté depuis la rentrée, pourtant modéré durant le mois de septembre, s’est progressivement accru au cours du mois d’octobre et dépasse désormais celui de la moyenne nationale (+ 16 %) après trois semaines de hausses consécutives.

Lors de la première vague, le pic fut atteint durant la journée du 6 avril avec 158 décès enregistrés. Le nombre de décès quotidiens a par la suite rapidement chuté. Il est revenu à des niveaux équivalents aux précédentes années à partir du 26 avril, soit une baisse du nombre de décès quotidiens de 44 % en vingt jours. Sauf nouveau rebond, la journée du 6 novembre pourrait marquer le pic de cette seconde vague avec 153 décès survenus ce jour-là. Toutefois, et contrairement au printemps dernier, ce pic n’a pas été immédiatement suivi d’une baisse forte et continue de la mortalité.

Le niveau reste élevé mais s’est stabilisé : il oscille encore autour des 120 décès quotidiens depuis presque 2 mois.

À l’échelle nationale, l’évolution des décès durant cette seconde crise sanitaire diffère quelque peu. Après un pic confirmé le 7 novembre (2 330 décès), le nombre de décès a progressivement diminué mais à un rythme moindre que lors de la première vague. Selon les données provisoires, l’excédent de décès par rapport à 2019 n’est ainsi plus que de 5 % durant la deuxième quinzaine de décembre (contre 22 % au cours de la deuxième quinzaine d’octobre). Entre le 16 et le 28 décembre, 1 890 décès ont été enregistrés en moyenne chaque jour.

©

Excédent de décès par rapport à 2019 : La Bourgogne-Franche-Comté est désormais la deuxième région la plus touchée lors de cette deuxième vague

Depuis le 1er septembre, l’augmentation du nombre de décès par rapport à 2019 est la plus importante en Auvergne-Rhône-Alpes (+ 37 %), suivie désormais de Bourgogne-Franche-Comté (+ 25 %), puis Guadeloupe (+ 22 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 21 %). La surmortalité dans les régions de l’ouest de la France est, en revanche, nettement plus faible. Le taux sont de 3 % pour la Bretagne, de 6 % pour les Pays de la Loire et de 9 % pour la Nouvelle-Aquitaine. En Guyane et à La Réunion, le nombre de décès est en légère baisse par rapport à l'année précédente (respectivement - 2 % et - 3 %).

En Bourgogne-Franche-Comté, la Haute-Saône est devenue le département de la région qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019 (+ 34 %) suivie de la Saône-et- Loire (+ 33 %), de la Côte-d’Or (+ 28 %). Elle est de 25 % dans le Territoire de Belfort et le Jura. Elle est inférieure à 20 % dans le Doubs et l’Yonne. La Nièvre est le seul département de la région où ce taux est en-dessous de la moyenne nationale (+ 16 %).

©

Par rapport à 2019, le nombre de décès chez les personnes âgées de 65 ans ou plus en fort progression

Depuis la rentrée, le nombre de décès augmente de 29 % par rapport à 2019 pour les 85 ans ou plus, de 28 % pour les personnes âgées de 75-84 ans, de 23% chez les 65-74 ans, de 7 % chez les 50-64 ans et de 3 % chez les moins de 50 ans.

L'augmentation du nombre de décès s'accélère depuis mi-octobre et concerne surtout les classes d'âge au-delà de 65 ans, et en particulier chez les 85 ans ou plus qui représentent en moyenne près de la moitié des décès.

Alors que le mois de septembre s'est caractérisé par moins de décès parmi les personnes âgées de 85 ans ou plus par rapport à l'année précédente (principalement dans le Doubs, la Haute- Saône et l'Yonne), la tendance s'est inversée au cours du mois d'octobre et le nombre de décès a fortement augmenté depuis. Entre le 1er novembre et le 28 décembre, cette seule classe d'âge enregistre 3 600 décès contre 2 400 l'année précédente (+ 50 %).

Tous âges confondus, le nombre de décès augmente sur cette période entre 2019 et 2020 de 25 % pour les femmes et de 24 % pour les hommes.

©

Note méthodologique :

Exceptionnellement, l’Insee diffuse le nombre de décès par jour et par département. Il s’agit de décès toutes causes confondues et pas seulement des décès liés à la Covid-19. Les décès sont enregistrés dans la commune où ils ont eu lieu (et non au lieu de résidence), à la date du décès. Les décès survenus pendant une période en 2020 sont comparés aux décès survenus pendant la même période en 2019 (et parfois 2018). Lorsque les décès 2020 sont supérieurs à ceux de 2019 (ou en 2018), on parle d’excédent de décès.

L’analyse des décès entre le 1er septembre et le 28 décembre porte sur les décès transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l’Insee (statistiques à la date du 8 janvier 2021).

Il est important de noter que ces données sont très provisoires et seront révisées à chaque nouvelle publication. Les données les plus récentes sont incomplètes car les communes ont une semaine pour transmettre les données et le délai de transmission varie en fonction du jour de la semaine. La rapidité de remontée de ces informations varie également selon les départements et pourrait être perturbée par les mesures de confinement, de même que le choix des modalités de transmission (dématérialisé ou courrier postal).

Les variations d’une année sur l’autre peuvent aussi être importantes, en particulier les mois d’hiver, l’effet de la grippe saisonnière étant très différent d’une année sur l’autre, à la fois par son ampleur et par sa durée.

Les données sont disponibles sous forme de tableaux, cartes et graphiques sur le site de l’Insee.

www.insee.fr/fr/statistiques

Pour plus d'informations, vous pouvez également télécharger la note méthodologique complète à cette adresse :

www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/note_methodo_deces_quotidiens.pdf

Les statistiques diffusées sont provisoires et sont actualisées toutes les semaines.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’épidémie régresse en Bourgogne Franche-Comté. Les autorités restent prudentes

Avec un taux d'incidence à la baisse dans tous les départements et un plateau d'hospitalisations en légère diminution, la situation sanitaire s'améliore. Le virus circule moins même si les autorités se veulent prudente et attentes l'évolution à venir après le brassage des vacances et celui de la rentrée.

Couverture vaccinale : le Doubs à la traîne en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté suit la moyenne nationale en matière de couverture vaccinale. Elle se situe  même légèrement au-dessus. Dans la région 76% de la population en âge de se faire vacciner, de 12 ans et plus, a au moins reçu une première dose. Un taux de seulement 71 % dans le Doubs qui affiche un écart de plus de cinq points...

Contagieux et résistant au vaccin, L'OMS surveille le variant "Mu"

L'Organisation mondiale de la santé  surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier. L'OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire" (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Société

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
nuageux
le 23/09 à 9h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
67 %

Sondage