Alerte Témoin

Denis Baud apporte son soutien à Ludovic Fagaut...

Publié le 25/06/2020 - 09:45
Mis à jour le 25/06/2020 - 14:50

Denis Baud, marcheur de la première heure aux côtés de Jean-Louis Fousseret, annonce dans un communiqué qu'il soutient désormais Ludovic Fagaut, candidat LR à la mairie de Besançon.

Nouvelle annonce en faveur du candidat de droite. Après Alexandra Cordier, ex-référente départementale LREM et candidate dissidente au premier tour des municipales à Besançon (soutenue par le maire sortant LREM), c'est au tour de Denis Baud de se soutenir L. Fagaut. Pour rappel, l'ex-élu PS a été adhérent d’En Marche depuis avril 2016...

Pourquoi ce revirement ? "Nous ne sommes pas de la même famille politique, sur bien des sujets nous divergeons, nous nous opposerons dans d'autres scrutins, dans d'autres débats, mais sur le futur immédiat de Besançon la raison doit l'emporter, l'essentiel doit être préservé, dans l'intérêt des Bisontines et des Bisontins, dans l'intérêt de l'ensemble du bassin de vie", indique-t-il.

Pourquoi ne pas soutenir  Éric Alauzet, candidat investi par LREM ? Denis Baud s'explique : "Comme Marcheur, j'ai soutenu au 1er tour des municipales de Besançon la candidature d'Éric Alauzet. Et ce malgré un net désaccord sur sa stratégie de campagne: une fois investi il a en effet adopté le positionnement d'une seconde liste écologiste, à l'espace politique réduit, et non celui d'une liste LREM. Le résultat ne s'est pas fait attendre, une 3e place le 15 Mars, alors que jusqu'à l'été 2019 il avait engagé une dynamique de large rassemblement".

Le communiqué intégral de Denid Baud :

"Comme Marcheur, j'ai soutenu au 1er tour des Municipales de Besançon la candidature d'Eric Alauzet. Et ce malgré un net désaccord sur sa stratégie de campagne: une fois investi il a en effet adopté le positionnement d'une seconde liste écologiste, à l'espace politique réduit, et non celui d'une liste LREM. Le résultat ne s'est pas fait attendre, une 3e place le 15 Mars, alors que jusqu'à l'été 2019 il avait engagé une dynamique de large rassemblement.

La triangulaire du 28 juin se résume désormais à un scrutin avant tout binaire, entre la liste menée par Anne Vignot et celle conduite par Ludovic Fagaut. Ces dernières semaines, les habitant(e)s ont eu un aperçu de ce que serait Anne Vignot Maire de Besançon et Présidente de la Communauté urbaine: l'expérimentation purement idéologique d'une voie cyclable qui a bloqué le boulevard périphérique, une récente déclaration à propos de la 5G qui démontre une conception absolue du principe de précaution, une approche inquiétante des questions de sécurité, la participation à une manifestation où les slogans et les banderoles n'étaient pas républicains, une vision de l'économie administrée et décroissante... De surcroît la transformation prévisible du site des Vaîtes en "ZAD" illustre l'impasse de ce dossier, si la liste d'Anne Vignot arrive en tête.

Il y a des moments dans la vie politique où il faut savoir prendre ses responsabilités, à l'encontre de ce qu'on avait prévu de faire. Au vu de la situation, préoccupante pour l'avenir de Besançon, en tant que Marcheur de la 1re heure, je décide de voter et d'appeler à voter le 28 juin pour Ludovic Fagaut. Nous ne sommes pas de la même famille politique, sur bien des sujets nous divergeons, nous nous opposerons dans d'autres scrutins, dans d'autres débats, mais sur le futur immédiat de Besançon la raison doit l'emporter, l'essentiel doit être préservé, dans l'intérêt des Bisontines et des Bisontins, dans l'intérêt de l'ensemble du bassin de vie". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.89
    ciel dégagé
    le 18/09 à 18h00
    Vent
    2.98 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    52 %

    Sondage