Modifications du protocole sanitaire dans les cantines des écoles de Besançon

Publié le 25/01/2021 - 09:48
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:38

Afin de répondre à l’évolution de la situation épidémique de Covid-19, le protocole sanitaire des écoles de premier degré de Besançon a été modifié. Les nouvelles consignes portent essentiellement sur l’organisation de la restauration scolaire. Les adaptations seront mises en place progressivement à partir du lundi 25 janvier 2021. 

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Dans ce contexte, la Ville de Besançon a choisi de "trouver un équilibre entre le bien-être des enfants (maintien de repas chauds) et le respect des consignes sanitaires". Ce choix amène la collectivité à assumer de nouvelles dépenses, mais également à organiser d’importants changements dans la moitié des 58 restaurants scolaires.

Quelles modifications ?

Afin de limiter les échanges physiques et garantir la traçabilité des contacts, les enfants d’écoles élémentaires mangeront chaque jour à la même table, avec les mêmes enfants de leur classe.

Pour les élèves de maternelle, cette mesure sera mise en place là où cela sera possible, en veillant à garantir un non brassage entre les groupes périscolaires. Le port du masque reste non obligatoire pour les élèves de maternelle.

Les espaces seront aménagés de manière à rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves. Les tables du réfectoire seront nettoyées et désinfectées après chaque service.

Les adaptations seront mises en place progressivement à partir de lundi 25 janvier, au fur et à mesure de la concrétisation des recrutements, de la mobilisation de la réserve sanitaire municipale et des aménagements techniques.

Par ailleurs, la Ville de Besançon ajustera ses activités sportives périscolaires lorsque les consignes propres aux accueils collectifs de mineur seront dévoilées.

Enfin, les nouvelles inscriptions à l’accueil périscolaire du midi sont suspendues au moins jusqu’aux vacances de février.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Le vaccin d’AstraZeneca est efficace sur les formes graves, défend Pannier-RunacherLire plus

Alors que la vaccination chez les médecins généralistes doit démarrer jeudi en France avec ce vaccin, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, a défendu mercredi matin sur LCI le vaccin AstraZeneca.

"Il y a ce que les gens pensent et ce que les études scientifiques montrent. Les dernières études scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca est très efficace sur les formes graves. Et c'est ce qu'on recherche. Le vaccin peut être moyennement efficace sur le fait que vous démarriez la maladie. Mais comme c'est une maladie qui à 80% est relativement bénigne, cela n'a pas de portée pratique, ni pour vous, ni pour le système de santé", a-t-elle expliqué.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 18 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté ne fait plus partie des régions les plus impactées par l’épidémie

Le préfet de Bourgogne de Franche-Comté Fabien Sudry et le directeur régionale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté ont annoncé ce mercredi 17 février une diminution du nombre de cas positifs de Covid-19 dans la région. Aujourd'hui, elle ne fait plus partie des régions les plus impactées par l'épidémie, mais cette bonne nouvelle s'accompagne de la menace des variants... Explications.

Covid-19: quelle est la situation en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les derniers chiffres • Selon les derniers relevés de Santé publique France en date du 12 février 2021, la situation sanitaire connaît une lente amélioration avec 177 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne Franche-Comté (198 en France)  et un taux de positivité à 6,1 % pour un taux de reproduction à 0,88. Les hospitalisations sont également en baisse avec 1647 patients, dont 152 en réanimation.

Covid-19: le tocilizumab réduit le risque de décès, selon une étude    Lire plus

Un médicament anti-inflammatoire, le tocilizumab, réduit le risque de décès chez les patients hospitalisés atteints de Covid-19 sévère, selon les résultats d'un vaste essai salué comme une "bonne nouvelle" par les spécialistes. Les résultats signifient que "pour 25 patients traités par tocilizumab, une vie supplémentaire serait sauvée", indiquent les responsables de ce vaste essai clinique britannique Recovery, qui teste toute une gamme de médicaments.

Le tocilizumab, utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde, s'administre par voie intra-veineuse.

L'étude a également montré que le tocilizumab raccourcit le délai de sortie des patients de l'hôpital et réduit le besoin de respiration artificielle.

Education

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 

Covid-19 : le test salivaire arrive dans les établissements scolaires

Depuis lundi 22 février 2021, les tests salivaires pour dépister la Covid-19 sont distribués dans les écoles. L'objectif du Premier ministre est d'effectuer 200.000 tests par semaine à réaliser par la salive plutôt que le nez. Un test plus pratique et moins désagréable pour les plus jeunes enfants. Comment ça marche ?

« Islamo-gauchisme »: Plus de 600 universitaires demandent la démission de Frédérique Vidal

Plus de 600 membres de l'enseignement supérieur ont demandé samedi 20 février 2021 la démission de leur ministre de tutelle, Frédérique Vidal, dans une tribune publiée dans le Monde, lui reprochant de "faire planer la menace d'une répression intellectuelle" sous couvert d'enquête sur "l'islamo-gauchisme".

Les Josettes donnent un coup de pouce aux étudiants à Besançon

Créée en septembre 2020, l'association bisontine Les Josettes a pour objectif de venir en aide aux étudiant.e.s en difficulté, en particulier en cette période de grande précarité pour certain.e.s. La prochaine distribution de produits d'hygiène et de vêtements est prévue le 25 février à l'UFR SLHS (fac de lettre) à Besançon.

Covid-19: le protocole sanitaire allégé dans les écoles, notamment sur le variant anglais

Un nouveau protocole sanitaire concernant les écoles de la maternelle au lycée a été récemment publié par le ministère de l'Education nationale modifiant notamment les règles qui imposent une fermeture de classe en cas de contamination par le variant britannique du Covid-19, a-t-on appris ce 15 février 2021.

L’Université de BFC vise une reconnaissance à l’échelle internationale

La crise sanitaire ne semble pas arrêter les projets de l'université de Bourgogne Franche-Comté. Cette dernière se définit comme une université fédérale mettant en lien les organismes de recherche. Elle espère également obtenir la labellisation "I-SITE" en juin 2021 tout en développant des formations à visée internationale appelées"Graduate School"...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.84
ciel dégagé
le 24/02 à 21h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
68 %

Sondage