Distillerie de Pontarlier : la famille Guy passe le flambeau...

Publié le 22/11/2020 - 09:40
Mis à jour le 22/11/2020 - 09:40

Après 130 ans d’existence, la famille Guy a annoncé ce 20 novembre 2020 la transmission de la distillerie à François-Laurent Vitrac, fort de 20 ans d’expérience dans les spiritueux.

"Depuis 1982, François Guy, 4e génération de distillateurs, travaille à la distillerie avec passion et dévouement. Après tant d’années de bons et loyaux services, François souhaite transmettre et pouvoir goûter à une retraite amplement méritée.

La tradition de la distillerie Guy depuis 130 ans aurait voulu que son fils Pierre prenne le relais. Bien que Pierre travaille lui aussi à la distillerie depuis son enfance, il souhaite donner une nouvelle direction à sa vie professionnelle", explique la Distillerie sur sa page Facebook.

Nul crainte cependant pour ce qui est des recettes :

"La réputation de la distillerie Guy construite, héritée et transmise va perdurer. François et Pierre assureront les transmissions des secrets et du savoir-faire d’homme à homme pendant plusieurs mois, et reviendront ponctuellement pour les évènements clés de la vie de la distillerie", est-il précisé par la distillerie.

Pourquoi céder l'entreprise ?

La distillerie s'explique : "A 50 ans, François Guy souhaitait poser ses valises et revenir au monde de l’entrepreneuriat, c’est ainsi que son chemin a croisé celui de la distillerie Guy. Nous avons bien conscience de l’étonnement et la possible incompréhension que peut entraîner cette annonce. Qu’on se le dise, nous ne partons pas pour de mauvaises raisons, mais pour assouvir d’autres envies. Nous quittons l’entreprise avec un sentiment du travail accompli et le cœur léger, malgré ce choix difficile.

Vous pourrez sûrement croiser à l’occasion un Guy dans l’enceinte de la distillerie, veillant au grain ou venant « discrètement » s’assurer que le Pont reste le Pont (...)  Rassurez-vous, la distillerie est entre de bonnes mains, avec la meilleure équipe qui puisse y travailler. Nous avons pris soin d’éviter de laisser les commandes à un leader des alcools".

Et au successeur de s'exprimer : "C’est avec énormément d’humilité que j’intègre mes fonctions au sein de l’équipe. Aux côtés de François et Pierre et de toute l’équipe de salariés en place, ma priorité sera d’apprendre les recettes familiales et leurs savoir-faire, garantissant ainsi la pérennité du goût et la qualité. Il est urgent de ne rien changer !

Je suis convaincu qu’avec la « grande famille » des salariés de la Maison, nous serons parfaitement armés pour assurer la continuité en ligne avec l’ADN de la distillerie Guy construite sur les cinq générations", conclut François-Laurent Vitrac.

Infos +

  • La distillerie reste ouverte à la vente sur place en cette période compliquée.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ligne des horlogers : des travaux de modernisation engagés jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.09
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
6.11 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
79 %