Emploi : les 25 villes qui privilégient les femmes

Publié le 07/03/2014 - 11:47
Mis à jour le 07/03/2014 - 11:52

Le Journal du net (ou JDN) a publié ce jeudi 6 mars le palmarès des communes dans lesquelle les femmes bénéficient d’un meilleur accès à l’emploi que les hommes. A l’occasion de la journée de la femme et à l’approche des élections municipales, le JDN s’est penché sur l’emploi féminin dans les grandes villes de plus de 20.000 habitants. Besançon est placée à la 6ème place. Dijon n’est pas classée. Nancy est à la tête du classement.

 ©
©

A Besançon, 85,70% des femmes actives occupent effectivement un emploi. Chez les hommes, cette proportion passe sous les 84%. 

Nancy, première où il vaut mieux être une femme pour travailler

A Nancy, 87% des femmes actives occupent effectivement un emploi. Chez les hommes, cette proportion passe sous les 84%. Autrement dit, quand un Nancéien occupe un poste, 1,04 Nancéienne en fait autant. Un écart record dans l'Hexagone. A l'échelle nationale, cette situation favorable aux travailleuses reste minoritaire : le JDN ne l'a trouvé que dans 130 communes parmi les 456 villes de plus de 20.000 habitants.

Le rapport de force entre emploi féminin et emploi masculin n'est pas homogène sur le territoire national. Parmi ces 25 villes, quatre se situent dans la région Nord-Pas-de-Calais et cinq sont normandes (Basse et Haute Normandie). A contrario, le Sud-Est de la France est totalement absent de ce palmarès.

Méthodologie

Ce dossier est e?tabli a? partir des chiffres du recensement complet de la population de 2010 publie?s par l’Insee.

Les taux d’occupation (des femmes, des hommes et de la population totale) correspondent a? la part de la population active occupe?e parmi la population active locale a?ge?e de 15 a? 64 ans. Le palmare?s dresse? par le JDN se base sur l’e?cart entre le taux d’occupation moyen des femmes actives et celui des hommes actifs.

Cet e?cart correspond au rapport : taux d’occupation des femmes actives / taux d’occupation des hommes actifs.

Ces donne?es proviennent de l’encyclope?die des villes du JDn, qui compile et croise des milliers de donne?es sur les 36 000 communes de France. Ce service a e?te? re?alise? par le po?le Open Data de CCM Benchmark. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.01
légère pluie
le 12/06 à 18h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
35 %