Énergie : vers un boom de la consommation d’électricité

Publié le 14/02/2022 - 15:30
Mis à jour le 14/02/2022 - 11:10

Le verdissement des transports, du chauffage, de l’alimentation et la décarbonation de l’industrie via l’hydrogène vont conduire à un boom de la consommation d’électricité d’ici 2050, en France comme à l’étranger, selon les projections.

 © D Poirier
© D Poirier

Si le monde veut juguler le réchauffement climatique, il devra renoncer aux énergies fossiles, pétrole, gaz ou charbon, responsables aujourd’hui de l’essentiel des émissions de dioxyde de carbone (CO2), pour se tourner largement vers une « électrification » des consommations énergétiques.

Le président Emmanuel Macron, pas encore officiellement candidat à sa réélection en avril, a tracé jeudi dernier à Belfort les grandes lignes de la politique énergétique du pays.

Au terme de deux ans de travaux, RTE, le gestionnaire des réseaux électriques, a élaboré plusieurs scénarios : tous, y compris le plus "sobre" en termes de besoins, estiment que la consommation d’électricité sera plus élevée en 2050 qu’aujourd’hui.

Au maximum, les hypothèses vont jusqu’à une consommation annuelle de 754 terawatt-heures (TWh) d’électricité en France en 2050, en cas de développement massif de l’hydrogène pour accompagner un phénomène de réindustrialisation destiné à abaisser l’empreinte carbone du pays sur ses importations.

Pour que l’industrie lourde puisse continuer à produire de l’acier, du ciment ou des produits chimiques et pharmaceutiques sans émettre de CO2, l’hydrogène a un rôle central, à condition d’être vert lui-même : c’est-à-dire issu d’une électrolyse de la molécule d’eau (H20) qui sépare l’hydrogène et l’oxygène à partir d’électricité elle-même générée à partir d’énergies renouvelables ou bas carbone.

L’hydrogène vert devrait ainsi remplacer le charbon dans les industries qui ont besoin de beaucoup de chaleur (sidérurgie) ou permettre de stocker les énergies intermittentes que sont l’énergie solaire ou éolienne, via les piles à combustible. Les transports lourds pourraient aussi recourir à l’hydrogène pour remplacer leurs carburants.

Le scénario médian pour la demande d’électricité, dit "de référence", table sur 645 TWh par an en 2050, soit une hausse de quelque 35 % de la demande par rapport à aujourd’hui. Avec trois secteurs qui augmenteraient fortement du fait des nouveaux usages : les transports (+85 TWh sur la période), l’industrie (+65 TWh) et la production d’hydrogène (+50 TWh).

Dans le même temps, certains secteurs comme le logement résidentiel et le tertiaire verraient leur consommation d’électricité diminuer grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique (isolation des bâtiments, meilleurs chauffages). La demande pour l’éclairage qui a déjà beaucoup diminué pourrait être divisée par quatre d’ici 2050, selon RTE, sous l’effet notamment de la généralisation des ampoules LED.

Pour tenir cette trajectoire médiane, "plus de 40 % du parc automobile léger et plus de 80 % des immatriculations neuves doivent être composés de véhicules électriques ou hybrides rechargeables à l’horizon 2035", prévient RTE. Le gestionnaire du réseau retient aussi un scénario dit "de sobriété", prévoyant une consommation totale d’électricité de 555 TWh par an en France en 2050, plus proche de ce que prônent les écologistes.

Pour RTE, cela suppose des choix de société : développement de l’habitat collectif, baisse du chauffage, limitation des déplacements…

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Quoi de neuf au magasin Boulanger à Besançon ?

Quoi de neuf ? • Chez Boulanger à Besançon, vos appareils électroniques ou électroménagers peuvent avoir une deuxième vie grâce à Infinity, pour les réparer en toute simplicité, ou grâce au service Rachat pour obtenir des cartes cadeaux... Rendez-vous cet été en magasin où 50 collaborateurs répondront à vos questions et vos besoins !

Traiteur Vintage, la nouvelle saveur de l’événementiel local !

PUBLI-INFO • Une nouvelle étoile vient de naître dans le paysage gastronomique de notre région. Il s’agit de Traiteur Vintage, fondée en mai 2024, par les talentueux Maxime Gérardin et Benjamin Loye. Une entreprise qui s'impose déjà comme un acteur incontournable de l'événementiel local.

“HeyDoubs.ai”, une web app touristique innovante développée par Livdéo

La web app "Hey Doubs.ai" a été officiellement présentée jeudi 4 juillet 2024 à Besançon par la société Livdeo, entreprise précurseur en solution numérique pour l’art, la culture et le tourisme. Menée dans un travail partenarial avec Doubs Tourisme, la web-app ou agent conversationnel a de beaux jours devant elle… Comment ça marche ? On vous explique tout…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.59
nuageux
le 13/07 à 06h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %