Entreprises: la baisse des impôts de production doit "préserver" 300.000 emplois (Castaner)

Publié le 05/10/2020 - 17:18
Mis à jour le 05/10/2020 - 17:18

La baisse des impôts de production pesant sur les entreprises, prévue dans le plan de relance, doit permettre de « préserver 300.000 emplois » industriels, a déclaré lundi le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner.

 © D Poirier
© D Poirier

"L'essentiel de la baisse des impôts de production, c'est pour préserver 300.000 emplois dans le secteur industriel", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur le projet de budget 2021.

"C'est 300.000 femmes, c'est 300.000 hommes, c'est 300.000 familles qui sont directement impactés. Ce ne sont pas des cadeaux aux entreprises", a poursuivi le patron des députés du parti présidentiel.

Le plan de relance du gouvernement de 100 milliards d'euros, inclus dans ce budget, prévoit une baisse des impôts de production de 10 milliards d'euros afin d'améliorer la compétitivité des entreprises.

Le rapporteur du budget à l'Assemblée, Laurent Saint-Martin (LREM), a salué un plan de baisse "sans précédent" de cette imposition. "On met les meilleures conditions fiscales, réglementaires, pour que les industries puissent revenir sur les territoires", a-t-il dit, ajoutant lui aussi que "cela va concerner à peu près 300.000 emplois".

M. Saint-Martin a également indiqué être favorable à une amélioration du projet de loi de finances en direction des PME, en proposant qu'elles puissent bénéficier d'un relèvement de 7,6 à 10 millions d'euros du plafond de chiffre d'affaires pour bénéficier d'un taux réduit d'impôt sur les sociétés.

Il a également plaidé pour la poursuite de la suppression de petites taxes, rapportant peu à l'Etat. A ce titre il a plaidé pour la fin d'une taxe sur les services funéraires qui rapporte six millions d'euros par an.

Interrogés sur de possibles "contreparties" aux avantages accordés aux entreprises par la prochaine loi de finances, les parlementaires LREM ont souligné que l'essentiel visait à "préserver la relance".

"Aucune mesure portée par la majorité n'aura vocation à ralentir ou mettre en cause cet objectif principal", a souligné M. Saint-Martin.

Le groupe LREM a annoncé également qu'il demanderait plusieurs "adaptations" au projet de budget, notamment une prorogation de crédit d'impôt pour le spectacle vivant et une prorogation des dispositifs fiscaux pour la presse, deux secteurs durement touchés par la crise.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.08
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
96 %