Expulsés vers Sarajevo avec un bébé

Publié le 07/03/2009 - 11:04
Mis à jour le 07/03/2009 - 11:04

Vézir Omerinovic, 34 ans, et Karine Mnatcakanian, 22 ans ont été explusés vers Sarajevo vendredi matin avec leur bébé de quatorze mois après avoir été interpellé jeudi dans le foyer d’accueil d’urgence de Besançon.

Le couple a déjà fait l’objet de plusieurs refus de séjour en août 2005, mai 2006 et mars 2007. Vézir, d’origine bosniaque et Karine, une ressortissante arménienne est , selon la préfecture « de nouveau entré sur en France irrégulièrement en France en août 2008 et ont fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière prononcé par la préfecture du Jura le 20 août dernier et la requête en annulation a été rejeté par le tribunal administratif de Besançon le 28 août.
 
La situation de l’homme et de la femme, de nationalités différentes, étant compliqué, le Préfet du Doubs a décidé d’attendre que les démarches aient abouti auprès de la Bosnie pour ne pas séparer le couple. « Cette demande ayant abouti, les arrêtés de reconduite, validés par la Justice, n’ont pu qu’être exécutés à destination de la Bosnie, pays désormais "sûr". »

En revanche, le réseau RESF Education sans frontière se dit inquiet pour l’avenir de ces personnes et a décidé de dédier son prochain cercle de silence à cette famille samedi prochain, 15h, place de la Révolution à Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.74
nuageux
le 03/12 à 0h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
99 %

Sondage