Fermeture de la maternité privée de Montbéliard : le syndicat Le Bloc s’insurge contre "une suspension arbitraire"

Publié le 11/04/2014 - 10:27
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

L’Agence régionale pour la santé (ARS) de Besançon a annoncé le 10 avril la suspension pour deux mois de l’autorisation d’exercer de la maternité de la Clinique des Portes du Jura à Montbéliard. Pour le syndicat Le Bloc Syngof-AAL-UCDF, "Cette décision a été prise sans concertation avec les réseaux de périnatalité de la région et sans sollicitation d’un expert en obstétrique et en anesthésie" et déclare que "Les médecins de la maternité de Montbéliard sont découragés face à ces méthodes arbitraires".

roman_naissance_015.jpg
Photo d'illustration ©roman
PUBLICITÉ

« Les médecins de la maternité de Montbéliard sont découragés face à ces méthodes arbitraires alors même qu’ils font diligence depuis deux ans suite aux préconisations de l’ARS, contrairement à ce qui est invoqué aujourd’hui par l’agence régionale » déclare le syndicat dans un communiqué de ce vendredi.

Les médecins disent avoir été informés de cette suspension dans la presse ce qui « jette le trouble sur les motivations de l’ARS et le caractère légitime de cette suspension »

Le syndicat LE BLOC Union Syngof – AAL – UCDF demande à ce que de vraies consultations expertales soient entreprises avant de rendre effective cette décision « qui ne peut qu’inquiéter les femmes enceintes et rompre définitivement la relation de confiance avec les praticiens auxquels les futures mères se sont confiées ».

Il ajoute que « Les pouvoirs publics qui affirment vouloir maintenir une offre obstétricale libérale partout en France, ne peuvent saisir la moindre occasion de fermer à nouveau une clinique au profit d’un hôpital. Cette déconsidération des autorités vis-à-vis de la médecine libérale dans les petites villes ne peut qu’accroître le discrédit pour l’installation en dehors des capitales régionales et ainsi majorer la désertification médicale. De nombreux emplois sont également menacés. »

Aussi, le syndicat Le BLOC, conjointement aux médecins de la clinique de Montbéliard, demande à examiner le dossier au plus tôt et dans un climat d’apaisement, dans le souci de faire prévaloir l’intérêt général des patientes et des praticiens.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.74
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage