Alerte Témoin

Franche-Comté : une pétition pour la rémunération des étudiants infirmiers

Publié le 04/04/2020 - 17:12
Mis à jour le 04/04/2020 - 17:31

Des étudiants infirmiers de Bourgogne Franche-Comté ont lancé mercredi 1er avril 2020 une pétition en ligne. La raison ? Leur rémunération, à 50euros la semaine, alors qu'ils travaillent "à temps plein" sur le front...

medecin, infirmier
image d'illustration © Darkotojanovic /Pixabay

"Nous sommes les oubliés du gouvernement" se désolent ces étudiants en soins infirmiers de la Région.

Avec la crise sanitaire que le pays traverse, ces futurs infirmiers ont été envoyés en refort "dans nos hôpitaux, EHPAD et autres lieux de soin".

"50 euros de la semaine"

Pour cela, on leur a fait signer une convention de stage, avec une rémunération de "1,42 euros de l'heure soit 50 euros par semaine"Pour "l'occupation d'un poste d'aide-soignant (...), soit un temps plein." 

Une rémunération jugée insuffisante, alors que "nous risquons nos vies et celles de notre entourage au même titre que l'équipe en place.".

C'est pourquoi, certains étudiants ont lancé le 1er avril une pétition en ligne, qui veut "alerter les pouvoirs publics" et afin que ces étudiants soient "reconnus comme les autres étudiants des autres régions qui ont obtenus une rémunération. "

La pétition a obtenu, au mercredi 3 avril, 640 signataires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Déconfinement : découvrez les autorisations dérogatoires accordées par le Préfet du Doubs

Dans le cadre du déconfinement progressif régi par le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 et sur proposition des autorités concernées, ce vendredi 22 mai 2020, le Préfet du Doubs a autorisé à titre dérogatoire, par arrêté plusieurs accès et pratiques dont la réouverture du musée du Temps à Besançon ou encore l’accès du public aux bateaux de plaisance "Bateaux du Saut du Doubs" et des "vedettes panoramiques" sur la commune de Villers-le-Lac.

Santé

La « prime Covid » de 1.500 euros versée en Bourgogne Franche-Comté mais soumise à un quota dans certains hôpitaux

Versés sans distinction dans 40 départements, dont ceux de Bourgogne-Franche-Comté, les 1.500 euros de la "prime Covid" maximale ne pourront être attribués qu'à 40% des effectifs dans 79 autres hôpitaux en "première ligne" durant l'épidémie de coronavirus, selon un projet d'instruction ministérielle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.14
ciel dégagé
le 26/05 à 0h00
Vent
3.43 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
52 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune