Fusion des hôpitaux du sud du Jura pour 2016

Publié le 07/11/2015 - 06:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

Dès le 1er janvier 2016, les établissements hospitaliers de Lons-le-Saunier, Champagnole, et le CHI d’Orgelet Arinthod Saint-Julien fusionneront au sein du Centre Hospitalier Jura Sud.

url.jpg
Photo d'illustration - ©http://es.fotopedia.com/wiki/Cirug%C3%ADa#!/items/cn6fj7v4hbdu9-Q61hdx8FaZI
PUBLICITÉ

Ce regroupement a été permis en tout premier lieu grâce au travail conjoint tout au long de l’année 2014 et de l’année 2015 avec les principaux élus du territoire Jura-Sud tels que les présidents des conseils de surveillance des cinq établissements de la CHT ; le conseil départemental ; les élus à la représentation nationale (Assemblée et Sénat).

Cette concertation s’est traduite dans une charte signée le 18 septembre par l’ensemble des élus qui ont participé à ces travaux. Elle indique les modalités de réalisation de ce projet, en particulier en matière d’accompagnement des réorganisations, tant pour les usagers que pour les professionnels. La charte précise notamment les dispositifs visant à sécuriser les emplois de chaque site et les parcours des professionnels exerçant dans les 3 établissements.

Cette fusion fait suite à trois années de direction commune au sein de la communauté hospitalière de territoire Jura Sud, qui ont permis d’harmoniser les pratiques administratives et de préparer un projet de réorganisation des soins à destination de l’ensemble des patients du Jura Sud (180 000 habitants).

Cette fusion devrait permettre :

  • la reconstruction sur Lons des activités de réanimation, de surveillance continue et du bloc opératoire pour offrir à la population un plateau technique rénové garantissant une meilleure prise en charge pour les patients et un cadre de travail plus attractif pour les professionnels de santé ;

  • la concentration sur Champagnole d’une activité à orientation gériatrique, intégrant l’ensemble des éléments de la filière, à travers un renforcement de la présence de lits de SSR et d’EHPAD par redéploiement des capacités présentes sur Orgelet et Lons ;

  • le développement sur Orgelet, Arinthod et Saint-Julien d’un pôle d’activités médico-sociales intégrant de nouvelles activités à destination de la population (20 places de SSIAD, mise en œuvre d’une unité dédiée aux prises en charges Alzheimer...).

Ces orientations feront l’objet d’un projet médical qui sera adopté par le nouvel établissement dans les 6 mois suivant sa mise en place.

L’ARS de Franche-Comté accompagne la mise en œuvre de cette fusion, en mobilisant des moyens financiers (8 Millions d’€ en 2014 et 6 M€ en 2015) pour adapter les structures, pour mettre en œuvre les nouvelles activités médico-sociales et pour sécuriser le fonctionnement des activités de soins existantes. 

Ce nouvel établissement sera le pivot de la Communauté hospitalière de territoire créée en 2012 et qui intègre également le CH de Morez et le CH de Saint-Claude. 

(Communiqué de l'ARS)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les internes en médecine en grève illimitée à partir du 10 décembre 2019 : deux manifestations à Besançon

Le syndicat national des internes en médecine lance un préavis de grève nationale à partir de mardi 10 décembre 2019 pour une durée illimitée. Une manifestation est prévue à Besançon à 14 heures le 10 décembre ainsi que le 13 décembre pour le "Black Friday des internes". Une mobilisation importante est attendue.

Nans-sous-Sainte-Anne : le tribunal administratif de Besançon suspend l’arrêté anti-pesticide

Mardi 19 novembre 2019, le tribunal administratif de Besançon a décidé de suspendre l'arrêté anti-pesticide du maire de Nans-sous-Sainte-Anne en octobre dernier. Le tribunal administratif de Besançon n'aura pas été influencé par les décisions du tribunal de Cergy-Pontoise…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.69
couvert
le 11/12 à 3h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
59 %

Sondage