Fusion des régions : le Territoire-de-Belfort rattaché à l'Alsace ? Les élus disent "oui" !

Publié le 05/06/2014 - 17:40
Mis à jour le 06/06/2014 - 08:28

Les députés UMP et UDI du Territoire-de-Belfort, sont favorables à un rattachement de leur département à l'Alsace plutôt à la Bourgogne, ce que n'excluent pas le sénateur MRC et le président PS du conseil général, a-t-on appris ce jeudi 5 juin 2014.

dsc_5032.jpg
Jean-Pierre Chevènement ©roman mCi
PUBLICITÉ

D’après la nouvelle carte régionale présentée par François Hollande, la Franche-Comté et la Bourgogne devraient fusionner. Mais le député-maire de Belfort, Damien Meslot, « préfère l’Alsace à la Bourgogne, car l’histoire politique et économique nous rattache beaucoup plus à l’Alsace qu’à la Bourgogne ». « Si une grande région Bourgogne-Franche-Comté est créée, le Territoire-de-Belfort sera la dernière roue du carrosse », estime l’élu qui dénonce « l’absence de concertation ».

Le rattachement du Territoire-de-Belfort à l’Alsace est défendu depuis 2009 par le député UDI Michel Zumkeller. « Avant 1871, c’était un ancien territoire alsacien, toute la vie de ce petit département de 140.000 habitants est tournée vers l’Alsace », estime-t-il.

Selon M. Zumkeller, les habitants du Territoire-de-Belfort « regardent déjà plus vers Mulhouse que vers Besançon et le département n’a rien à voir avec la Bourgogne qui semble très lointaine ».

 Le sénateur MRC du département, Jean-Pierre Chevènement insiste lui aussi régulièrement sur les liens très forts qui existent entre le département franc-comtois et le sud de l’Alsace et il estime qu’« il faut interroger et sonder les élus mais aussi les citoyens sur l’option » d’un rattachement à l’Alsace-Lorraine. M. Chevènement est également favorable à la création d’un « département de l’Allan et de la Savoureuse », deux rivières du nord Franche-Comté, qui inclurait le pays de Montbéliard (Doubs) et le Territoire de Belfort. 

Pour le président du conseil général Yves Ackermann (PS), l’enjeu est de « réussir enfin à constituer, avec Montbéliard (Doubs) et Héricourt (Haute-Saône), une collectivité de l’Aire urbaine qui soit forte pour que le second pôle industriel français puisse peser à sa juste valeur, que ce soit en Bourgogne-Franche-Comté ou en Alsace-Lorraine ».

Les quatre élus sont favorables à la constitution d’une métropole Belfort Montbéliard, Héricourt qui pourrait être étendue à Mulhouse (Haut-Rhin).

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

250 à 350 embauches pour PSA Vesoul

250 à 350 embauches pour PSA Vesoul

La plateforme logistique de pièces détachées du constructeur automobile de Vesoul recrute. D'ici la fin de l'année, 250 à 350 emplois sont à pourvoir sur différents postes. PSA assure prendre en charge la formation du personnel. 

La poste de Mouthe rouvre ses portes

La poste de Mouthe rouvre ses portes

Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair, nouvel accueil, tout a été repensé à la poste de Mouthe… Elle rouvre ses portes le 29 juillet 2019 à 14h00. Elle était fermée depuis le 13 juin dernier.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.05
nuageux
le 24/07 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1017.27 hPa
Humidité
82 %

Sondage