Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu'à Noël

Publié le 04/12/2020 - 16:42
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:39

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Même si le nombre de cas positifs à la Covid-19 diminue, il n'est pas question qu'il augmente de nouveau et de prévoir un troisième confinement qui pourrait être véritablement fatal pour des commerçants.

Afin d'encadrer le respect des mesures barrières dans le cadre des séances shopping des Bisontines et des Bisontins pendant les fêtes, la Ville de Besançon met en place "une stratégie d'ambassadeurs santé qui vont à la rencontre de la population et des commerçants", explique Gilles Spicher, adjoint en charge de la santé et de l'hygiène. "Il apparaissait important d'éviter une troisième vague qui serait catastrophique", ajoute Frédérique Baehr, adjointe au commerce.

Des ambassadeurs santé spécialisés en santé publique

Actuellement, quatre ambassadeurs santé circulent du vendredi après-midi au dimanche dans les secteurs les plus fréquentés du centre-ville. L'équipe est composée de deux infirmières chargées de mission de santé publique à la Ville, Eve Palumbo et Stéphanie Andrey Prost, d'un médecin également chargé de mission de santé publique, Rémy Schwartzler et d'une personne en service civique. Le quatuor sera bientôt renforcé par des infirmières bénévoles de l'association Asalée et d'autres services civiques.

Des techniques d'approches ludiques

Leur mission : aller à la rencontre des Bisontines et des Bisontins afin de leur rappeler les bons gestes à conserver pour lutter contre la propagation de la covid-19, mais aussi de leur faire passer des messages pour les fêtes. "Pas exemple, nous leur demandons comment ils envisagent la fête de Noël et nous leur donnons des conseils", précise Eve Palumbo.

Et pour ce faire, ces ambassadeurs n'auront pas les mêmes techniques d'approche que la police par exemple : "nous ne serons pas la répression, on a différents outils comme des jeux (de questions-réponses), nous utilisons l'humour afin de désamorcer d'éventuelles tensions."

Les ambassadeurs santé mèneront leur mission jusqu'à Noël, plus longtemps si besoin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Arrêt maladie : il est désormais possible d’obtenir des congés payés

Afin de se mettre en conformité avec le droit de l’Union européenne (UE), la Cour de cassation a déposé plusieurs arrêts dans lesquels elle améliore les droits des salariés aux congés payés. Depuis le 13 septembre 2023, elle permet l'acquisition de congés payés pendant un arrêt de travail pour maladie ou accident non professionnel, informe le service-public.fr.

1,55 million d’euros de fraudes détectées par l’Assurance maladie dans le Doubs en 2022…

Le chiffre est pharamineux. En 2022, les fraudes à l’Assurance maladie ont augmenté de 38 % par rapport à 2021. Au total, le préjudice s’étend sur 88 dossiers. 55 actions contentieuses ont été décidées suite à des fautes ou fraudes. Fabienne Jacquemard, directrice de la CPAM du Doubs, nous en parle...

Le Tour de France pour la santé bientôt au parc Micaud à Besançon

Depuis le 11 septembre 2023, le "Tour de France pour la santé" est lancé. Cette intiative réunit plus d'une quarantaine d’organisations et de collectifs, mobilisés pour l’accès aux soins pour tous. Objectif : rassembler les acteurs "pour arracher enfin un budget à la hauteur des besoins des usagers et des personnels". La première étape du Tour de France pour la santé se déroulera à Besançon samedi 16 septembre 2023, de 15h à 18h au parc Micaud.

Malbouffe chez les enfants : Foodwatch dénonce les publicités des géants de l’agroalimentaire

Dans sa dernière enquête publiée ce mercredi 13 septembre, Foodwatch France dénonce un marketing de la malbouffe qui cible les enfants et interpelle les décideurs politiques à légiférer, encadrer le marketing et la publicité ciblant le jeune public pour les produits mauvais pour la santé.

Des gyms douces pour la rentrée à Besançon…

Pour être en forme dès la rentrée, Lou Boillon, coach sportive à Besançon, propose des cours de gyms qualifiées de "douces" pour le corps et pour l'esprit telles que le yogapilates, le Feldenkrais, le ballon suisse, la marche nordique, ou encore la barre au sol... L'occasion de redémarrer à son rythme à partir du 11 septembre 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.93
peu nuageux
le 25/09 à 9h00
Vent
0.42 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
74 %