Gestes barrière, attroupement, masque… Les ambassadeurs santé à la rencontre des Bisontines et des Bisontins jusqu'à Noël

Publié le 04/12/2020 - 16:42
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:39

Depuis la réouverture des commerces le 28 novembre dernier, des professionnels de santé, surnommés les ambassadeurs santé de la Ville de Besançon, déambulent dans le centre-ville afin de prévenir la population des gestes barrière pour éviter une troisième vague de la covid-19 pendant les fêtes.

Même si le nombre de cas positifs à la Covid-19 diminue, il n'est pas question qu'il augmente de nouveau et de prévoir un troisième confinement qui pourrait être véritablement fatal pour des commerçants.

Afin d'encadrer le respect des mesures barrières dans le cadre des séances shopping des Bisontines et des Bisontins pendant les fêtes, la Ville de Besançon met en place "une stratégie d'ambassadeurs santé qui vont à la rencontre de la population et des commerçants", explique Gilles Spicher, adjoint en charge de la santé et de l'hygiène. "Il apparaissait important d'éviter une troisième vague qui serait catastrophique", ajoute Frédérique Baehr, adjointe au commerce.

Des ambassadeurs santé spécialisés en santé publique

Actuellement, quatre ambassadeurs santé circulent du vendredi après-midi au dimanche dans les secteurs les plus fréquentés du centre-ville. L'équipe est composée de deux infirmières chargées de mission de santé publique à la Ville, Eve Palumbo et Stéphanie Andrey Prost, d'un médecin également chargé de mission de santé publique, Rémy Schwartzler et d'une personne en service civique. Le quatuor sera bientôt renforcé par des infirmières bénévoles de l'association Asalée et d'autres services civiques.

Des techniques d'approches ludiques

Leur mission : aller à la rencontre des Bisontines et des Bisontins afin de leur rappeler les bons gestes à conserver pour lutter contre la propagation de la covid-19, mais aussi de leur faire passer des messages pour les fêtes. "Pas exemple, nous leur demandons comment ils envisagent la fête de Noël et nous leur donnons des conseils", précise Eve Palumbo.

Et pour ce faire, ces ambassadeurs n'auront pas les mêmes techniques d'approche que la police par exemple : "nous ne serons pas la répression, on a différents outils comme des jeux (de questions-réponses), nous utilisons l'humour afin de désamorcer d'éventuelles tensions."

Les ambassadeurs santé mèneront leur mission jusqu'à Noël, plus longtemps si besoin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Covid-19 : le centre de vaccination Résal a rouvert ses portes et accueille aussi les enfants dès 5 ans

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.

Santé

Les bienfaits des fruits et des légumes d’hiver par Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon

Nous sommes bien installé.es dans l’hiver : il fait froid, la nature se repose. Les arbres ont perdu leurs feuilles, tout se passe sous la terre, c’est le moment de manger des légumes racines ! Notre diététicienne bisontine Chloé Vuillemin nous explique les bienfaits des fruits et des légumes d'hiver sur notre santé...

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Covid-19 : le centre de vaccination Résal a rouvert ses portes et accueille aussi les enfants dès 5 ans

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.33
nuageux
le 22/01 à 12h00
Vent
3.96 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
19 %

Sondage