Alerte Témoin

Grossesse, vaccination, maladie chronique : les soins se poursuivent

Publié le 11/04/2020 - 10:57
Mis à jour le 11/04/2020 - 10:57

Le CCAS de la Ville de Besançon rappelle ce samedi 11 avril 2020 que les soins se poursuivent pour celles et ceux qui nécessitent un suivi médical.

grossesse
image d'illustration © widephish/ Pixabay

"Si vous avez une pathologie qui nécessite un suivi médical, si vous êtes enceinte, si vous devez faire vacciner votre enfant ou si vous pensez être malade tout simplement, appelez votre médecin traitant afin de parler de vos symptômes par téléphone ou par échange vidéo", explique le CCAS de Besançon.

"Le médecin pourra ensuite vous orienter et vous adresser par mail une ordonnance ou la faxer directement à votre pharmacie. Si besoin, votre médecin traitant pourra aussi vous recevoir physiquement, les cabinets médicaux respectent les précautions sanitaires nécessaires actuellement", est-il rappelé.

Pour rappel, le tiers payant total a été généralisé par la Sécurité sociale pour les téléconsultations.

Cas particulier des chirurgiens-dentistes

Ils assurent les soins dentaires urgents uniquement. Pour ce faire, et en semaine, il vous appartient de joindre votre dentiste qui vous donnera la conduite à tenir. Des astreintes de dentistes sont organisées. Le Week-end, vous pouvez appeler l’astreinte du Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes au 03 81 80 56 76  de 9h à 11h et de 14h à 16h.

En cas de difficultés joindre le Centre 15 mais en dernier recours.

1 Commentaire

Mais quel dommage !! Quel dommage de ne pas compléter le discours du CCAS en précisant que les cabinets de sages-femmes restent ouverts. Elles continuent le suivi de grossesses physiologiques en téléconsultation ou en présentiel (en respectant les règles sanitaires), continuent le suivi de grossesses pathologiques sur prescription, la réalisation d'IVG médicamenteuse pour certaines d'entre elles, les séances de préparation à la naissance en téléconsultation, la réalisation de l'entretien prénatal précoce en téléconsultation, certaines consultations gynécologiques en téléconsultation et assurent les sorties de maternité qui se font de plus en plus précocément. Vous l'aurez compris, beaucoup d'intérêts à consulter une sage-femme ! Il y en a forcément une près de chez vous !
Publié le 13 avril à 10h20 par ISABELLE MAIGNIEN • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.9
    peu nuageux
    le 06/08 à 18h00
    Vent
    2.46 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage