Happy Décoration : vers une démocratisation de la décoration d'intérieur

Publié le 08/10/2013 - 15:30
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:44

Cécile Nantillet est décoratrice d'intérieur et s'est installée à Besançon avec son entreprise, Happy Décoration il y a deux ans. Son crédo : "la déco pour tous". Que l'on ait un budget important ou non, cette décoratrice originaire de l'ouest de la France pense que chacun a droit à un bel intérieur pour s'y sentir bien. Les professionnels font également appel à ses talents et son bagout pour relooker leur cabinet, restaurant, salon de coiffure etc.

Le commerçant du mois « Bezac Kdo »

PUBLICITÉ

Sa passion pour la décoration d’intérieur lui vient de son père qui était lui-même décorateur. A l’époque, ce marché touchait plutôt une clientèle très aisée. Aujourd’hui, les mentalités ont changé et touchent davantage une clientèle aux revenus plus modestes notamment grâce aux émissions de télévision qui ont entamé les démarches vers une démocratisation de ce domaine. Selon Cécile Nantillet, « avec tout budget on peut avoir un bel intérieur. Tout le monde a droit à une jolie déco. Même si on vit dans un studio de 19m2, on peut être bien dedans ».

Décoration d’intérieur = riche ? Tout le monde !

Le temps durant lequel les décorateurs d’intérieur ne comptaient que des clients fortunés dans des propriétés luxueuses est révolu ! Aujourd’hui, Cécile Nantillet confirme qu’il est possible de relooker son intérieur avec un petit budget. Les grandes enseignes comme Ikea ou Leroy Merlin proposent des articles « à bas prix mais de qualité contrairement à avant » selon la décoratrice.

L’autre façon de ne pas se ruiner, c’est de transformer les vieux meubles : « relooker les vieux fauteuils avec du tissus contemporain, c’est génial » nous confie Cécile, et ça ne coûte pas cher ! L’idée est aussi que les vieux meubles peuvent s’intégrer dans un univers moderne, il ne s’agit pas jeter tout ce qui est vieux pour le remplacer obligatoirement par du neuf. Et mélanger l’ancien et le nouveau, la décoratrice adore ça… 

L’association UFDI (union francophone des décorateurs d’intérieur), dont Cécile Nantillet fait partie, a pour objectif de promouvoir ce auprès du grand public.  

Connaître le client, le plan en 3D et la liste des fournitures

Cette décoratrice propose plusieurs sortes de prestations :

  • Le conseil oral, durant lequel le client peut poser toutes les questions qu’il souhaite à Cécile pour ré-agencer son intérieur, le rendre plus pratique et plus joli. 
  • Le conseil complet se décompose en deux étapes : il commence par un entretien chez le client de trois heures. « Un rendez-vous très important » pour la décoratrice puisque c’est à ce moment-là qu’elle doit s’imprègner des envies et des besoins du client, mesurer le mobilier, etc. « Il ne s’agit de faire un projet où le canapé qui doit être placé dans un espace en particulier n’y rentre plus ! ». Elle propose ensuite un projet en 3D dans lequel le client peut se projeter dans son futur intérieur. Elle rend également un rapport d’une trentaine de pages dans lequel elle liste des accessoires, des meubles, des tapis avec leur prix et leurs dimensions. Ce sera ensuite au client de faire son choix et de suivre ou non les conseils de la décoratrice.

Toutes les pièces de la maison peuvent être relookées, même les toilettes ! A l’intérieur mais aussi à l’extérieur puisque Cécile Nantillet décore aussi les balcons, les terrasses, les cours intérieures et les jardins. « L’extérieur est aussi important que l’intérieur puisque quand on a une grande baie vitrée, ce qui est le cas dans la plupart des maisons aujourd’hui, c’est un grand cadre donc si derrière c’est moche comme par exemple des meubles de jardins sous une bâche bleue avec des tuyaux qui traînent parterre ça ne va pas du tout. Il faut que ce soit beau. »

Du côté des prix, le forfait de deux heures de coaching oral coûte 180 euros (65 euros l’heure supplémentaire). Le prix de la seconde formule (complète) dépend du nombre de mètres carré. 

En pratique

  • Cécile Nantillet sera au salon de l’Habitat qui se déroulera du 11 au 13 octobre 2013 à Micropolis.
  • ZAC de Châteaufarine – 14 rue René Char – 25000 Besançon

Bezak Kdo

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.62
ciel dégagé
le 19/09 à 3h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1023.74 hPa
Humidité
77 %

Sondage