Inauguration du nouveau centre commercial Cassin à Planoise 

Publié le 02/11/2021 - 18:59
Mis à jour le 02/11/2021 - 19:05

Presque deux ans après l’incendie qui avait détruit la fourrière municipale et une partie du centre commercial Cassin, l’Intermarché de Planoise fête ce mardi 2 novembre 2021 se retour dans ses locaux d’origine. La restructuration du centre concerne au total près de 6.000 m² commerciaux – dont plus de la moitié est dédiée au supermarché. Les boutiques du centre commercial devraient quant à elles ouvrir à la fin du premier trimestre 2022.

Cette inauguration s’est déroulée en présence d’Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, de l’ancien maire Jean-Louis Fousseret  et de la société d’économie mixte Aktya et Stéphanie et Adrien Vitte, co-gérants de l’Intermarché de Planoise.

L’Intermarché de Planoise s’est installé à Besançon en 1995. Partie intégrante de la vie des habitants du quartier depuis 26 ans, le magasin avait été repris en 2015 par Adrien et Stéphanie Vitte.

Une transformation totale du Centre commercial Cassin

L’opération de restructuration concerne au total près de 6 000 m² commerciaux. 

Les habitants de Planoise peuvent de nouveau accéder aux services essentiels qu’offre le centre commercial. Le calendrier a été tenu, avec la réouverture de l’Intermarché ce mois de novembre. Et d’autres boutiques (vêtements, chaussures, optique, laverie, crêperie, etc.) s’installeront à la fin du 1er trimestre 2022.

Les travaux de restructuration ont permis une transformation radicale du centre commercial Cassin, afin de le rendre plus moderne, plus ouvert et plus connecté à son environnement, mais aussi plus performant au niveau thermique et donc moins énergivore.

"Nous avons occupé l'ancien local de Centrakor qui faisait 1.000 m2. On revient aujourd'hui sur 2.000 m2 de surface de vente" se réjouit Adrien Vitte, le directeur du supermarché. "Ce qui a manqué le plus à la clientèle c'est l'offre. Nos clients seront très heureux de la retrouver demain. Nous sommes sur le tout nouveau concept d'Intermarché porté vers l'avenir et le mieux manger avec de gammes alternatives, zéro déchet, des gammes en vrac, etc.  Le magasin a été adapté avec des espaces plus grands entre les rayons et des hauteurs de gondoles abaissées pour faciliter les courses de chacun. (…) C'est un magnifique outil, on s'y sent bien".

Les clients pourront en outre profiter d'un point chaud pour prendre un petit -déjeuner le matin ou se restaurer le midi. Coût du projet : 4 M€ pour la restructuration et 1,8 M€ pour l'équipement du magasin.

Deux orientations ont été prévues :

  • L’une côté parking extérieur pour l’Intermarché,
  • L’autre côté place Cassin pour l’ensemble des surfaces annexes (boutiques et commerces de proximité),

Les travaux sont conduits sous maîtrise d’ouvrage d’Aktya, avec le soutien de ses partenaires financiers en particulier la Banque des Territoires. En parallèle, Grand Besançon Métropole intervient sur l’espace public (esplanade) et sur le parking souterrain qui avait également été entièrement endommagé.

À noter que cette opération s’inscrit dans le cadre du NPNRU de Planoise et a bénéficié, à ce titre, d’aides de la part de l’Etat pour un montant de l’ordre de 530.000 .

Le projet en détails :

Restructuration d’environ 6 000 m² de surfaces commerciales :

  • Intermarché : environ 4 100 m² dont 2.000 de surfaces de vente,
  • Local ex « Centrakor » : environ 1 000 m², occupation provisoire par l'Intermarché jusqu'en novembre 2021. 

Locaux commerciaux : environ. 700 m²

Divisés en 6 cellules :

  • Opticien 65 m²
  • Laverie 75 m²
  • Epicerie asiatique 240 m²
  • Magasin de vêtements et chaussures 110 m²
  • Crêperie 65 m²
  • Un local encore vacant 110 m²

Calendrier :

  • Sinistre incendie 31/12/2019
  • Sécurisation du site et expertises 1er et 2ème trimestre 2020,
  • Etudes 2ème et 3ème trimestre 2020,
  • Dépôt du dossier Permis de Construire fin juillet 2020,
  • Démarrage des travaux de désamiantage et dépollution novembre 2020,
  • Démarrage des travaux de restructuration 18 janvier 2021,
  • Livraison INTERMARCHE 02 novembre 2021
  • Livraison cellules commerciales fin 1er trimestre 2022.

Quelques chiffres sur l'opération de restructuration :

  • Montant d’opération 5.1 M€ HT,
  • Montant travaux 4.2 M€ HT,
  • Montant process Intermarché 1.8 M€ HT,
  • Subvention NPNRU 530 k€,
  • Aides CEE (en attente confirmation) 110 k€.

Infos +

Intermarché Super Besançon, 8 place René Cassin à Besançon

  • 03 81 41 09 43
  • Horaires : ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h30 et le dimanche de 9h00 à 12h30.

L'Intermarché, victime collatérale de l’incendie

Le 31 décembre 2019, quatre malfaiteurs armés avaient mis le feu à une voiture volée, stationnée dans l'enceinte de la fourrière municipale. Les flammes s'étaient propagées à plusieurs dizaines d'autres voitures, nécessitant l'intervention d'une quarantaine de pompiers. Près de 160 véhicules avaient été détruits.

Environ 300 personnes, clients et personnel de l’Intermarché, avaient été évacuées. Les fumées avaient envahi la surface de vente du magasin.

© Sdis 25 . / D Wahler ©

L'Intermarché avait subi d'importants dégâts et avait dû s'installer dans l'ancienne cellule de Centrakor (en juin 2020) sur environ 1.200 m2 contre 2.000 auparavant.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.94
partiellement nuageux
le 28/01 à 3h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %