Jean-Claude Chomette, candidat de Debout la France sur la 2e circonscription du Doubs

Publié le 06/06/2017 - 15:11
Mis à jour le 09/06/2017 - 17:47

Jean-Claude Chomette représente « Debout la France » sur la 2e circonscription du Doubs (Besançon est). Il dit vouloir défendre les idées de Nicolas Dupont Aignant lors de l’éléction présidentielle. Voici son programme. 

 ©
©

Carte d'identité de Jean-Claude Chomette

  • Nom : Chomette
  • Prénom : Jean-Claude
  • Situation personnelle (marié, 1 enfant)
  • Date de naissance : 28 juillet 1950 (66 ans)
  • Profession : Retraité
  • Mandats : ancien conseiller municipal de Besançon (2 mandats)
  • Étiquette politique : Debout la France

Suppléant : Danièle David, 63 ans, retraitée. Ancienne conseillère municipale de Novillars.

Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ? 

Jean-Claude Chomette  : Avec l’élection d’Emmanuel Macron, héritier de François Hollande, la France est encore aux mains des socialistes, Impôts, chômage, insécurité, immigration : ce ne sont pas ceux qui ont créé les problèmes de notre pays qui pourront les résoudre.

Les Républicains et l’UDI annoncent dès maintenant qu’ils soutiendront la politique du gouvernement Macron, pourquoi voter pour eux ?

Le premier gouvernement Macron est composé de fédéralistes européens convaincus, il va porter un coup fatal à l’indépendance de notre pays. Le choc fiscal annoncé, avec notamment une taxation accrue des propriétaires et une hausse de la CSG, va irrémédiablement conduire à une perte du pouvoir d’achat pour nos compatriotes. De plus, l’absence de contrôle aux frontières et la complaisance face au communautarisme religieux vont impacter considérablement la sécurité des Français.

Les candidats présentés par Debout la France seront pleinement engagés dans l’opposition à la politique qui va être menée par le nouveau Président de la République et son gouvernement. Le choix est clair.

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l'Assemblée ?

Jean-Claude Chomette  : Le député est un élu de la Nation, les décisions qu’il prend ont un effet à la fois national et local, sans que l’on puisse toujours les séparer.

Rendre la parole au peuple :

  • Consulter les Français par référendum sur les questions fondamentales.

Défendre notre territoire :

  • La création des grandes régions, sans consultation de la population, provoque l’éloignement du centre de décision ; aujourd’hui les décisions qui nous concernent sont prises à Dijon, sans considération pour nos intérêts.
  • Je m’engage à travailler pour que Besançon précédemment Capitale de la Franche-Comté conserve son Université, son Hôpital, et les administrations implantées qui sont condamnées à terme.

Améliorer la sécurité :

  • Rétablir les 40000 postes de policiers, gendarmes, douaniers et soldats indispensables à notre sécurité qui ont été supprimés ces dernières années.
  • Rétablir les peines planchers pour s’assurer que tout crime ou délit soit puni. 

Baisser la pression fiscale :

  • Les impôts ont considérablement augmenté ces dernières années alors que le déficit du budget de l’État reste énorme. Cette politique largement inspirée par l’ancien ministre des Finances de François Hollande, Emmanuel Macron, est donc mauvaise.
  • Je soutiendrai une baisse des impôts qui redonnera confiance aux Français, les incitera à investir de nouveau, pour permettre des créations d’emplois qui seuls peuvent permettre la création de richesse qui permettra une baisse durable chômage, et la diminution des déficits. 

Veiller à un développement harmonieux :

  • Je défendrai les services publics de proximité dans nos petites villes et les zones rurales, ainsi qu’à Besançon, où ils sont menacés, par exemple la Poste qui va fermer ses bureaux dans plusieurs quartiers, l’Université qui perd des formations au profit de Dijon, etc.
  • Protéger nos PME/TPE, agriculteurs, artisans et commerçants de la concurrence déloyale (fin des travailleurs détachés, patriotisme économique…)

Pourquoi voter pour vous ?

Jean-Claude Chomette  : En votant pour moi, on vote pour le programme que je défends, qui est celui qui était proposé par Nicolas Dupont-Aignan pendant la campagne présidentielle (consultable sur internet : www.dlf2017.fr)

SUIVRE JEAN-CLAUDE CHOMETTE

 LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE JEAN-CLAUDE CHOMETTE

Rencontre avec les habitants de la circonscription de 9 h à 20 h, programme défini chaque jour en fonction des opportunités.


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.86
légère pluie
le 14/08 à 9h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
58 %

Sondage