Alerte Témoin

Juppé défendra "sans relâche les intérêts agricoles"

Publié le 16/11/2016 - 17:09
Mis à jour le 17/11/2016 - 17:12

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, défendra "sans relâche les intérêts agricoles" de la France, écrit-il mercredi dans une lettre ouverte aux agriculteurs, message qu'il a ensuite délivré tout au long d'un déplacement sur le thème de la ruralité dans l'Yonne.

juppe.jpg
Visite d'une exploitation agricole dans l'Yonne ©Twitter Alain Juppé

Présidentielle 2017

À la veille du dernier débat télévisé et à quatre jours du premier tour, Alain Juppé s'est rendu à Saint-Loup-d'Ordon et à Saint-Julien-du-Sault, accueilli par le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne, ex-copéiste.

"Mon engagement est clair : je défendrai sans relâche nos intérêts agricoles et donc ceux qui les portent, agriculteurs et salariés de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire", a réaffirmé le maire de Bordeaux dans son courrier rendu public mercredi.

Depuis l'élection surprise du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis, Alain Juppé a évoqué régulièrement deux France à "réconcilier", une "à l'aise dans la mondialisation" et l'autre qui "souffre". Il récidive dans les Échos mercredi : "Il y a une autre France que je n'ignore pas et que je connais mieux que ceux qui parlent beaucoup du métro sans jamais le prendre. C'est la France des quartiers, de la ruralité, du chômage de masse, qui a peur de la mondialisation, qui se rétracte", affirme-t-il.

Après avoir délivré une réaction à la candidature d'Emmanuel Macron, "un problème pour la gauche", Alain Juppé a martelé ses priorités pour la ruralité au cours d'une table ronde à Saint-Loup-d'Ordon: le numérique, les services publics, l'agriculture.

"Cette façon de balancer de Paris des règles sur tout le territoire, il va falloir s'affranchir de tout cela", a-t-il aussi lancé, après avoir parlé médecine, aide à domicile, artisanat, apprentissage, insertion.... Il a ensuite visité une exploitation agricole (lait, céréales) avant une autre table ronde avec des agriculteurs. "Ah si vous pouviez supprimer le truc Fillon là sur la feuille de paie", lui glisse, en évoquant la complexité des déclarations, le responsable de l'exploitation. Rire du maire de Bordeaux.

Il a achevé sa tournée dans l'Yonne par une réunion publique, en présence de l'ancien ministre Jean-Pierre Soisson et a réitéré au passage ses critiques envers Emmanuel Macron. "Aujourd'hui c'est la Saint-Macron", a-t-il ironisé.

Avant de finir en écoutant la Marseillaise puis la chanson "La Foule" de Piaf, chantée par une artiste du cru. "J'ai entendu Piaf chanter cette chanson, mais c'était il y a des décennies", a-t-il commenté.

Alain Juppé tiendra son dernier meeting vendredi soir à Lille.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

primaire républicains

F. Fillon candidat à la présidentielle : Paul Mumbach est encore plus « déterminé » à se présenter en 2017

Suite a? la victoire de Franc?ois Fillon a? la primaire de la droite et du centre ce dimanche 27 novembre 2016, le candidat à la présidentielle Paul Mumbach affirme que "ma de?termination a? me pre?senter a? la prochaine pre?sidentielle est plus grande encore afin notamment d’y faire entendre la voix des maires en cole?re et celle des territoires face aux partis politiques."

Pour Cédric Perrin, François Fillon dispose du programme « le plus sérieux et le plus audacieux »

Ce?dric Perrin, se?nateur du Territoire de Belfort et pre?sident du comite? de?partemental de soutien a? Franc?ois Fillon se fe?licite de sa victoire a? l’occasion de cette primaire de la droite et du centre les 20 et 27 novembre 2016. Selon lui, le candidat LR à la présidentielle 2017 "dispose du programme le plus sérieux et le plus audacieux pour remettre la France sur les bons rails".

« François Fillon sera le candidat qui fera barrage au Front national » selon Jacques Grosperrin

Le second tour de l'élection primaire de la droite et du centre ce dimanche 27 novembre 2016 a choisi François Fillon comme candidat à la présidentielle qui se déroulera au printemps 2017. Pour Jacques Grosperrin, sénateur LR du Doubs et soutien de François Fillon, "l'heure est au rassemblement" et "F. Fillon sera le candidat qui fera barrage au Front national"… 

Primaire de la droite et du centre - second tour from maCommune.info on Vimeo.

Éric Alauzet :  » la gauche et l’écologie n’ont d’autres choix qu’une large primaire »

Le député du Doubs Éric Alauzet parle d'un résultat "sans appel" pour François Fillon qui doit sonner "comme un sévère avertissement en direction de la Gauche et de l’Écologie avec le risque d’une fragmentation et en conséquence d’une élimination au soir du premier tour de l’élection présidentielle"

Alain Chrétien : « François Fillon est une chance pour la France »

Le député-maire LR de Vesoul se réjouit de cette  victoire "sans conteste" de François Fillon au second tour de cette Primaire de la droite et du centre marque de ce dimanche 27 novembre 2016. Alain Chrétien, qui soutenait Bruno Lemaire au premier tour de la Primaire, estime que François Fillon saura engager les réformes indispensables pour la France.

Politique

Coronavirus : préparer « le jour d’après »

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires -  dont les députés du Doubs Éric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier -  lancent une consultation en ligne durant un mois pour préparer « le jour d'après » la crise du coronavirus.

Sondage : d’après vous, quel est le moment idéal pour le report des élections municipales ?

Le second tour des municipales doit être organisé dans 4 816 communes où le premier n’a pas été décisif sur environ 35 000 au total. Le gouvernement a précisé mercredi 1er avril 2020, les modalités de dépôt de candidatures pour le second tour des élections municipales, reporté pour l'instant en juin. Qu'en pensez-vous ?

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.7
ciel dégagé
le 09/04 à 12h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune