La Bourgogne-Franche-Comté candidate pour accueillir la première usine de batteries électriques de France à Sochaux

Publié le 15/02/2019 - 11:34
Mis à jour le 15/02/2019 - 11:35

Dans un communiqué du 15 février 2019, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay annonce sa volonté d'accueillir la première usine de batteries électriques de France. Elle pourrait d'ailleurs s'installer à Sochaux…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté ©Alexane Alfaro ©
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté ©Alexane Alfaro ©

"Au regard des annonces du Président de la République pour soutenir et développer la filière de batteries électriques nouvelle génération, je souhaite que notre territoire, pionnier en la matière, se positionne dès maintenant pour accueillir une usine en France.

En effet, forte d’une filière de 45 000 emplois réunissant constructeurs, équipementiers internationaux et sous-traitants, et d’un écosystème pluriel et reconnu, notre région est plus que jamais déterminée à soutenir l’ouverture de cette première usine de batteries « made in France ».

La Région est prête à étudier tout projet d’installation de ce complexe de production de batteries, notamment sur la zone de 50 hectares que PSA va libérer à Sochaux, et qui dispose d’une desserte rail, route et fluviale, ainsi que de bâtiments industriels adaptés.

Dans le cadre de son projet de transformation « Sochaux 2022 », PSA investit 200 millions d’euros pour que son usine soit capable d’accueillir au plus vite tous les types de motorisation. Implanter cette future activité dans l’agglomération de Montbéliard a évidemment du sens puisque les sites de Sochaux et de Mulhouse concentrent plus de la moitié de la production automobile française. 

Je transmets dès à présent à Emmanuel Macron le dossier de candidature officiel de la Bourgogne-Franche-Comté."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.15
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
85 %

Sondage