La direction Hygiène-santé devient Direction santé publique, qu'est-ce que ça change ?

Publié le 15/02/2024 - 16:20
Mis à jour le 15/02/2024 - 20:18

Jeudi 15 février 2024, la direction Hygiène-santé change de nom et devient Direction santé publique. Ce nouveau nom est accompagné d’une transition effective depuis le 1er janvier 2024, visant à refléter la diversité des activités de l'instance, au nom “d’une seule santé”.

 © C.P
© C.P

La Direction santé publique a pour objectif de réunir l’ensemble des domaines sous un seul nom, sous une seule et même “santé”. Que ce soit le changement climatique, la vaccination, la sédentarité ou encore les maladies vectorielles, ces défis croissants auxquels sont confrontés la santé publique doivent, selon la Ville de Besançon, être abordés dans une approche nouvelle : "la santé de l’être humain passe par celle de l’animal, du végétal et de leurs interactions avec l’environnement". 

Une seule santé, une seule direction

La vie fonctionne en réseaux, et le lien entre la biodiversité et la santé du vivant dans l’ensemble de ses dimensions est à présent fermement établi” explique la Ville de Besançon, qui souhaite mettre en place des instances pour faciliter la prise de décision en matière d’environnement et de santé. À travers ce changement de nom et de services, la Direction santé publique cherche à agir de manière uniforme face aux divers enjeux auxquels l’Homme doit faire face. 

À titre d’exemple, un plan de lutte contre les perturbateurs endocriniens a été initié dans les crèches avec la mise en place de couches lavables, ou dans les parcs publics avec des aires de jeux repensées et de nouveaux matériaux moins nocifs. Plus récemment, la stratégie de lutte contre les îlots de chaleur a fait profiter la place de la Révolution d’un tout nouvel aménagement avec une végétalisation pour y apporter ombre et fraîcheur. 

Une action en réseau

La municipalité prévoit une action coordonnée dans les différents domaines et des actions dites “passerelles”, en faveur de l’urbanisme favorable à la santé par exemple. Un plan de lutte contre le moustique tigre est également envisagé à travers une sensibilisation menée auprès des Bisontins notamment sur l’importance de préserver certaines espèces prédatrices de moustiques tigres qui pourraient limiter leur prolifération. La prise en compte des interactions et la considération systémique de la santé est, selon la Direction santé publique, “à ce jour le moyen de lutte le plus efficace contre le moustique-tigre”.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau ”Mon Espace Santé”

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau régional "Mon Espace Santé" pour promouvoir le développement de solutions numériques en faveur d’un meilleur accès aux soins et d’une simplification de la prise en charge médicale pour tous, selon un communiqué de mardi 19 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.18
légère pluie
le 15/04 à 6h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
94 %