Alerte Témoin

La faïencerie Sarreguemines conserve 68 salariés lors de sa reprise par Bowden Services

Publié le 11/01/2016 - 15:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Le tribunal de commerce de Mâcon a prononcé ce lundi 11 janvier 2016 la cession de la faïencerie Sarreguemines, basée à Digoin (Saône-et-Loire) et en dépôt de bilan depuis juin 2015, au groupe Bowden Services, dirigé par Jean-Maurice Schmidt.

800px-faiences_de_sarreguemines_service_a_the_et_cafe_modele_louis_xv.jpg
800px-faiences_de_sarreguemines_service_a_the_et_cafe_modele_louis_xv.jpg

68 emplois conservés sur 123

Sur les 123 salariés actuels, le groupe Bowden Services prévoit de
conserver 68 emplois, selon le représentant du syndicat CGT, Walter Zampa. Se disant "soulagé pour les salariés et le maintien de l'activité à Digoin", commune d'environ 8.500 habitants, M. Zampa a estimé que M. Schmidt était une "personne sérieuse, qui avait déjà redressé d'autres entreprises".

Decomep et Caddie

L'industriel Jean-Maurice Schmidt avait notamment repris, en 2014,
l'équipementier automobile Decomep - rebaptisé Saviplast 52 - en Haute-Marne, via sa holding Ambemar. Il avait également déposé une offre de reprise pour le fabricant de chariots de supermarchés Caddie mais la justice lui avait préféré une offre concurrente. 

Déjà repris en 2009

Selon le syndicaliste, la faïencerie a pâti d'une "mauvaise gestion de Dudson", groupe britannique spécialisé dans l'art de la table qui avait repris l'entreprise en 2009. "Ils n'ont pas tenu leurs engagements sur les volets commerciaux et industriels, notamment les investissements pour le maintien de l'outil industriel", a-t-il ajouté.

Depuis 1876

L'histoire de la faïencerie Sarreguemines, à la frontière allemande, remonte à la fin du XVIIIe siècle, l'usine de Digoin ayant été créée en 1876. Tandis que Digoin a conservé la fabrication de vaisselle pour la restauration collective, l'usine de Sarreguemines s'était spécialisée dans le carrelage avant de mettre la clef sous la porte en février 2007.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.74
    peu nuageux
    le 12/07 à 9h00
    Vent
    5.71 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage