La Maison des familles sort de terre

Publié le 24/06/2013 - 16:44
Mis à jour le 24/06/2013 - 19:53

Le projet prend peu à peu vie à proximité du CHU Minjoz à Besançon. Avec une capacité d’accueil de 36 chambres, la Maison des familles prendra le relais de la Maison des parents et accueillera les conjoints, frères et sœurs de personnes hospitalisées ainsi que des patients en soins ambulatoires.

En chantier

PUBLICITÉ

Les premiers travaux ont débuté en janvier 2013. Le chantier en est aujourd’hui à la pose de la partie ossature bois. « La Maison devrait être hors d’eau hors d’air d’ici octobre », explique Mélodie Chabod, chargée de mission au sein de l’association Semons l’espoir, qui porte le projet. L’architecture et les pièces se dessinent déjà. On distingue ainsi les futures chambres, le patio au centre, qui amènera luminosité et verdure, mais aussi les espaces communs (cuisine, salon, salle de relaxation…).

Ouverture prévue au printemps 2014

Si tout se passe bien, « elle devrait être livrée début mars 2014 et le déménagement se fera à la fin du printemps », indique Mélodie Chabod. Jusqu’à présent, la Maison des parents accueillait près de 1000 familles par an sur l’ancien site de l’hôpital Saint Jacques en centre-ville. La capacité d’accueil sera ici doublée.

Plantée à flanc de colline, cette Maison se veut par ailleurs un point de transition entre l’univers minéral de l’hôpital et son cadre reposant de verdure. Elle sera notamment dotée d’un jardin, d’un potager et de vignes. « L’idée est d’arriver dans un hall de verdure, comme cela se faisait autrefois dans les anciens hôpitaux », expliquait Pierre Dornier, président de l’association Semons l’espoir, lors de la visite de chantier ce vendredi 21 juin.

Elan de fraternité

Implanté à proximité du CHU, du service pédiatrique et du futur Institut fédératif régional du cancer (IRFC), ce projet a pu voir le jour grâce à la mobilisation de tous les acteurs : artisans du bois, designers, architectes, constructeurs, maîtres d’œuvres… Des entreprises locales comme De Georgi et Simonin n’ont pas hésité à s’investir.

« Un élan de fraternité est en train de se construire autour de la Maison des familles et de la cancérologie », a ajouté Pierre Dornier. Toute la filière bois franc-comtoise se mobilise notamment autour du projet en fournissant du sapin et de l’épicéa du massif jurassien pour la structure et les aménagements extérieurs ainsi que des bois de pays (frêne, chêne, hêtre) pour les agencements intérieurs et le mobilier. Plusieurs organismes (collectivités, comités départementaux et régional de lutte contre le cancer…) ont également apporté leur soutien financier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.43
ciel dégagé
le 15/09 à 21h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1022.11 hPa
Humidité
80 %

Sondage