Lait : le ministre de l'agriculture demande à l'Europe de stocker ses excédents

Publié le 09/04/2020 - 09:20
Mis à jour le 28/04/2020 - 11:17

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume demande que l'Union européenne aide à "stocker" le lait produit en excédent dans toute l'Union européenne afin d'alléger le poids de la crise du coronavirus sur les épaules des producteurs et de l'industrie laitière.

 ©
©

"Nous avons travaillé à la réduction de la production de lait et nous demandons à l'Union européenne de prendre ses responsabilités, aujourd'hui, il faut absolument la possibilité de stocker, de stocker du lait en poudre" a déclaré le ministre mercredi lors d'un point presse à la sortie du conseil des ministres à Paris.

"Nous sommes dans une crise extraordinaire au sens de pas ordinaire" a-t-il dit. "Et dans une crise qui n'est pas ordinaire, il faut des réponses qui ne sont pas ordinaires" a-t-il ajouté. "Avec ma collègue ministre de l'Agriculture et de l'alimentation allemande nous allons travailler pour faire bouger la commission pour qu'il y ait des mesures de marché européenne pour aider chaque État-membre à s'en sortir" a-t-il ajouté.

Le mois d'avril correspond traditionnellement chaque année à un pic de production laitière en Europe, le premier producteur laitier du monde, mais cette année, en raison de la crise du coronavirus et des confinements décidés partout, la plupart des marchés traditionnels se sont effondrés (restauration, marchés de plein air etc.) même si une partie a été compensée par une augmentation des ventes de produits laitiers dans la grande distribution.

Résultat, les cours du lait s'effondrent et dans plusieurs pays, des producteurs sont contraints de jeter leur lait, faute de débouché.

Plafonner la production et indemniser les producteurs

La tonne de poudre de lait écrémé, un des baromètres du marché mondial, qui cotait 2.200 euros la semaine dernière (contre 2.600 euros au cours des six derniers mois) est tombée à quelque 2.000 euros cette semaine, a signalé à l'AFP le Belge Erwin Schöpges, président du European Milk Board, qui regroupe les producteurs laitiers de seize pays européens.

"Il faut absolument plafonner la production en Europe et indemniser les producteurs" a-t-il demandé, se déclarant "absolument opposé" à la constitution de stocks européens qui vont "peser" pendant de longs mois sur les cours et les épaules des producteurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vos questions confinement

Oui, vous pouvez aller laver votre voiture…

MISE À JOUR CE 30 AVRIL 2020 •

Suite aux mesures de confinement mises en place par le gouvernement jusqu'au 11 mai 2020, vous avez été plusieurs à nous demander s'il était possible ou non d'aller laver sa voiture. A partir de ce 30 avril 2020, il est désormais possible de se rendre dans une centre de lavage en cochant la case "Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées".

Question confinement – Sera-t-il possible de célébrer les mariages après le 11 mai ?

De nombreux couples ont choisi de se marier pendant cette belle saison qu'est le printemps, mais l'épidémie du covid-19 bouleverse le calendrier... A partir du 11 mai, date du lever progressif du confinement, sera-t-il possible de célébrer des mariages ? Réponses de la préfecture du Doubs…

Confinement : pouvez-vous vous rendre dans votre jardin ?

Questions - réponses • De nombreux internautes nous posent des questions liées à l'activité de jardinage. Lorsque le jardin jouxte le lieu d'habitation, pas de problème. En revanche, Quid des jardins familiaux ou partagés ? Et concernant la distance ? La préfecture du Doubs répond à vos questions…

Respirer un air plus sain , boire, manger et bouger : quelques conseils pour mieux vivre le confinement

En cette période de confinement, l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté rappelle quelques règles d’hygiène. Aérer son logement, bouger un peu, veiller à son alimentation sont quelques conseils pour que la vie de confiné rime aussi avec santé !

Le Bio bondit durant le confinement...

En forte croissance • Avec le confinement le dynamisme des produits bio s'est accéléré. Dans les supermarchés, la hausse de vente de produits bio a augmenté d'environ 45 % durant les deux premières semaines de confinement. A l'heure des repas à la maison, les Français regardent de plus près le contenue de leurs assiettes. La part de l'alimentation bio n'a jamais été aussi élevée. Plus qu'un phénomène, une véritable tendance de fond. Mais que faut-il penser de l'alimentation bio. Les réponses de Jean-Pierre Courtejaire de l'UFC Que Choisir du Doubs.

Economie

Que reste-t-il des soldes ?

Face aux ventes en ligne, aux ventes privées ou encore aux promotions durant l’année, nous avons tenté de savoir si les soldes (prévus du 12 janvier au 8 février 2022) étaient encore attendues à Besançon… Nous avons posé la question à Serge Couësmes, président de l'Union des commerçants.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.9
partiellement nuageux
le 18/01 à 0h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
98 %

Sondage