Question confinement : peut-on déménager pendant le confinement ?

Publié le 21/04/2020 - 08:41
Mis à jour le 20/04/2020 - 15:44

Avec le printemps vient aussi le temps des déménagements. Dans quelles conditions est-il possible de déménager ? La préfecture du Doubs répond à vos questions…

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Question de Christine, aide-soignante à Besançon

Je suis dans l'obligation de quitter mon logement avant la fin du mois. Les déménagements en petit comité sont-ils autorisés ? Merci.

Question de Ylies, Besançon

Je dois déménager. Je le fais par mes propres moyens avec l'aide d'un collègue. Est-ce possible ?

Réponse de la préfecture du Doubs

Bonjour Christine et Ylies,

Il est conseillé de reporter votre déménagement si cela est possible. Les déménagements sont toutefois autorisés en cas de nécessité, comme par exemple une fin de bail.

Si vous êtes dans ce cas, vous devez remplir une déclaration sur l’honneur en indiquant la date et les heures du déménagement, l’adresse de départ et celle d’arrivée dans le nouveau logement. Cette déclaration doit également comporter les motifs justifiant de l’urgence du déménagement, ainsi que les noms des personnes y participant.

Pendant le déménagement, munissez-vous de cette attestation et de votre pièce d’identité, cinq personnes au maximum doivent être présentes et surtout respectez les gestes barrières.

Bon courage à vous.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Températures en hausse : le risque d’allergie " moyen " en Bourgogne Franche-Comté

Le temps anticyclonique, calme et les températures plus clémentes favorisent la floraison des arbres, selon le bulletin allergo-pollinique de Atmo BFC de ce vendredi 3 février. Les concentrations de pollens de noisetier sont en augmentation, le risque d'allergie sera de niveau moyen ces prochains jours dans la région.

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.41
ciel dégagé
le 09/02 à 9h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
58 %