Laurent Croizier, candidat (Modem) sur la première circonscription du Doubs

Publié le 09/06/2017 - 16:36
Mis à jour le 11/06/2017 - 08:07

Laurent Croizier n'est pas le candidat "officiel" de la République En Marche, mais il se déclare comme le candidat soutien d'Emmanuel Macron sur la première circonscription du Doubs car cet élu Modem au conseil municipal de Besançon a fait campagne pour ce dernier durant la prédentielle. 

41_laurent_croizier-1012.jpg
Laurent Croizier se réclame de la majorité présidentielle sur la 1re circonscription du Doubs
PUBLICITÉ

Carte d’identité de Laurent Croizier 

  • Nom : Croizier
  • Prénom : Laurent
  • Situation personnelle : Marié, deux enfants
  • Date de naissance : 29 janvier 1975 (42 ans)
  • Profession : Professeur des écoles
  • Mandats (précédents et actuels) : Conseiller municipal et conseiller communautaire du Grand Besançon depuis 2014
  • Étiquette politique : Modem – Soutien président Macron

 Suppléant : Jean-paul Michaud, 55 ans, chef d’entreprise, Maire de Thoraise,  parrain d’Emmanuel Macron, vice-Président de l’agglomération du Grand Besançon.

 Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

Laurent Croizier : Le rôle du député est d’écrire la loi, de contrôler l’action du gouvernement, mais aussi de porter la voix de son territoire, d’en être le porte-parole. Pour cela, il faut bien le connaître.

 J’ai déclaré ma candidature aux élections législatives sur la 1re circonscription du Doubs il y a plus de quatre mois désormais. Quatre mois, qui viennent renforcer trois ans de forte présence auprès des habitants de Besançon et du Grand Besançon. J’ai rencontré plus d’une centaine d’acteurs économiques ou associatifs qui m’ont permis de faire plus d’une centaine de propositions pour la ville de Besançon et les villages de la circonscription.

 On ne se découvre pas un investissement local pendant une élection. La proximité, c’est ma marque de fabrique et je crois parfaitement représenter le renouvellement des visages, des méthodes et des pratiques politiques encouragé par Emmanuel Macron. Je veux permettre ce renouveau qui s’affranchit des barrières partisanes, promouvoir la conception de l’action politique à laquelle je crois, efficace, pragmatique, rassembleuse et connectée à la réalité de ce que vivent les habitants.  

Il est temps de remettre la politique et les politiciens à la place qui devrait être la leur, aux côtés de ceux qui agissent, ceux qui entreprennent, ceux qui façonnent nos villes et nos villages.

 Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l’Assemblée ?

 Laurent Croizier : Je suis candidat soutien d’Emmanuel Macron. Je porte le projet présidentiel dont la philosophe correspond aux idées que j’ai toujours portées. Il me semble avant toute chose que les élus ne peuvent demander des changements aux Français et s’en exempter systématiquement. Moraliser la vie politique me semble un préalable indispensable.

Ensuite, constatons que depuis plus de trente ans, nous ne parvenons pas à résoudre le problème du chômage et de la dette. Le projet que je défends propose une politique d’emploi et d’investissement en direction des jeunes générations. L’éducation et la culture sont la condition de notre cohésion nationale. Libérons les contraintes pour les entreprises pour faciliter la création d’emploi, valorisons l’esprit d’initiative et le travail tout en étant solidaire avec les plus fragiles.Je crois en une société française ouverte qui se donne pour ambition de redonner de l’espoir à sa jeunesse et d’envisager la révolution numérique et la transition écologique comme de nouvelles opportunités.

 Mes priorités:

MORALISER LA VIE POLITIQUE  il convient de montrer qu’il y a une nouvelle génération d’élu pour qui l’éthique et la morale ne sont ni négociables ni facultatives. Nous devons restaurer la confiance des citoyens et la crédibilité de la parole politique: auditer les pratiques parlementaires, supprimer la réserve parlementaire et la réallouer au profit de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), aligner le régime de retraites des parlementaires sur le régime général, instaurer un contrôle strict sur pièces justificatives comme dans n’importe quelle entreprise ou administration l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), exiger un casier judiciaire vierge comme condition pour effectuer ou poursuivre un mandat, instaurer le non-cumul des mandats dans le temps, reconnaître le vote blanc comme suffrage exprimé.

CREER DES EMPLOIS Simplifier le droit du travail et les contraintes administratives des entreprises, réduire les charges, supprimer le RSI

POUVOIR D’ACHAT Réduire les cotisations sociales des salariés, des indépendants et des fonctionnaires, Supprimer la taxe d’habitation pour 80% des Français, rétablir les exonérations sur les heures supplémentaires, revaloriser la prime d’activité de 100€ par mois 

AGRICULTURE Créer un fond de modernisation des exploitations pour que les agriculteurs vivent de leur travail

RETRAITE Conforter notre système de protection sociale en uniformisant les régimes de retraite et en préservant l’âge de départ à la retraite

SOLIDARITE Accompagner ceux qui en ont le plus besoin en augmentant le minimum vieillesse et l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) de 100 € par mois

ASSURANCE CHÔMAGE Élargir l’assurance chômage à tous les salariés, entrepreneurs, agriculteurs, indépendants

ÉCOLE Donner la priorité à l’école primaire. Limiter à 12 élèves par enseignant la taille des 12 000 classes de CP et de CE1 en Zone prioritaire d’éducation. Rétablir les classes bi-langues et européennes au collège. 

FORMATION Invetir dans un plan de formation en direction des chômeurs, développer l’apprentissage y compris pour les niveaux supérieurs

SAINTE Lutter contre les déserts médicaux en créant des zones franches médicales pour favoriser l’installation de professions médicales dans les petites communes

SÉCURITÉ Recruter 10 000 policiers, gendarmes et militaires supplémentaires et appliquer la tolérance zéro pour la sécurité de nos concitoyens

LOGEMENT Investir pour la jeunesse en construisant 80 000 logements pour les jeunes 

ÉCOLOGIE / ENVIRONNEMENT Engager la transition énergétique en rénovant 1 million de logements mal isolés d’ici 2022, Rendre obligatoire l’approvisionnement des cantines publiques en produits issus des circuits courts 

RURALITE Garantir l’égalité des territoires (service public, accès aux soins médicaux, accès au numérique, accès au transport), préserver le foncier agricole 

EUROPE Défendre les intérêts de la France en relançant une Europe ambitieuse

NUMÉRIQUE / COMMUNICATION Déployer Internet Très Haut Débit partout en France et combler les zones blanches de téléphonie mobile

Pourquoi voter pour vous ?

J’ai porté le projet d’Emmanuel Macron durant l’élection présidentielle, il convient désormais d’élire des députés qui porteront ce projet avec pragmatisme, exigence, mais également avec lucidité.    A ce projet, j’ajoute mon expérience, mes propositions et ma méthode. Durant les trois dernières années, la proximité fut ma démarche, l’écoute ma méthode et l’engagement auprès des habitants mon quotidien.

Je serai le député qui agit, non pas à votre place, mais avec vous. Je vous proposerai de participer directement à mon action au travers de dispositifs de participation citoyenne (conseil de circonscription, permanences directement dans les quartiers et les communes, portail internet).

Mon suppléant, Jean-Paul Michaud, chef d’entreprise, Maire de la commune de Thoraise et Vice-Président de l’agglomération du Grand Besançon sera un relai important dans ces dispositifs. Nous travaillerons en complémentarité. On ne construira pas la France de demain avec les élus du passé ou des candidats hors-sol sans aucun investissement dans nos quartiers ou nos communes.

 Mon investissement auprès du monde de l’entreprise et des acteurs du numérique, dans le domaine sportif et associatif, auprès des maires des communes rurales et mon activité professionnelle sur l’ensemble de la 1re circonscription me permettent à la fois d’avoir cette connaissance précise des difficultés que vous rencontrez au quotidien, mais aussi de saisir les enjeux qui seront ceux de demain.

Je serai ce député bâtisseur pragmatique qui sera à la fois porte-parole et défenseur de notre territoire. Nous avons aujourd’hui besoin de renouveler les visages, les méthodes et les pratiques politiques. Je souhaite proposer ce renouveau. Je vous demande de m’accorder votre confiance pour qu’ensemble nous soyons les acteurs du changement.

SUIVRE LAURENT CROIZIER

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE LAURENT CROIZIER

  • Réunion publique à la mairie de Boussière, jeudi 8 juin 2017 à 20 heures.

maCommune.info a interrogé l’ensemble des candidats aux législatives sur la première et la seconde circonscription du Doubs. En plus d’une présentation, nous leur avons posé les mêmes questions. 


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Journal d’une députée : les premiers pas de Fannette Charvier à l’Assemblée Nationale

Journal d’une députée : les premiers pas de Fannette Charvier à l’Assemblée Nationale

Fannette Charvier, députée LREM de la 1ère circonscription du Doubs, a fait ses premiers pas en juin dans l'hémicycle. Pour sa première journée de vacances - accordées depuis ce jeudi 10 août 2017 - elle dresse avec la rédaction de maCommune.info un premier bilan de sa nouvelle expérience de députée… 

Fannette Charvier : « A nous de montrer le verre à moitié plein »

Fannette Charvier : « A nous de montrer le verre à moitié plein »

L'actu politique du moment, c'est le vote de la loi sur la moralisation de la vie politique. Fannette Charvier, députée LREM de la 1ère circonscription du Doubs, participera ce mercredi 9 août 2017 au vote. La moralisation, la baisse des dotations aux collectivités, la réserve parlementaire. La députée dresse un premier bilan. Elle a répondu aux questions de la rédaction…

Fannette Charvier élue députée de la première circonscription du Doubs

Fannette Charvier élue députée de la première circonscription du Doubs

La candidate La République en Marche, Fannette Charvier, est élue députée de la première circonscription du Doubs avec 53,49% ce dimanche 18 juin 2017 face à la députée sortante du Parti Socialiste, Barbara Romagnan. Fannette Charvier, e?lue de?pute?e de la 1e?re circonscription du Doubs : Réactions from maCommune.info on Vimeo.

Vous ne savez pas pour qui voter dimanche entre Fannette Charvier et Barbara Romagnan ?

Vous ne savez pas pour qui voter dimanche entre Fannette Charvier et Barbara Romagnan ?

Le second tour des élections législatives se déroulera dimanche 18 juin 2017. Dans la première circonscription du Doubs, le duel est féminin entre Fannette Charvier (La République en Marche) et Barbara Romagnan (Parti Socialiste). Vous hésitez encore ? Voici notamment un comparatif de leurs motivations...

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Fannette Charvier

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Fannette Charvier

À quelques jours du second tour des élections législatives, nous avons posé nos quatre questions aux quatre candidats restant dans les deux premières circonscriptions du Doubs : Fannette Charvier, Barbara Romagnan, Éric Alauzet et Ludovic Fagaut. Voici les réponses, en vidéo de Fannette Charvier (République en marche). Législatives 2017 : nos 5 questions à Fanette Charvier... from maCommune.info on Vimeo.

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Barbara Romagnan

Second tour des législatives : nos cinq questions à… Barbara Romagnan

À quelques jours du second tour des élections législatives, nous avons posé nos cinq questions aux quatre candidats restant dans les deux premières circonscriptions du Doubs : Fannette Charvier, Barbara Romagnan, Éric Alauzet et Ludovic Fagaut. Voici les réponses, en vidéo de Barbara Romagnan (Parti Socialiste). Législatives dans le Doubs : nos cinq questions à Barbara Romagnan from maCommune.info on Vimeo.

Dans la catégorie

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.44
pluie modérée
le 22/09 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1010.99 hPa
Humidité
95 %

Sondage