Pellicules: le CHU de Besançon cherche 176 volontaires

Publié le 11/09/2012 - 14:35
Mis à jour le 12/09/2012 - 09:23

Pour une étude clinique à l’hôpital Saint-Jacques, le CHU de Besançon recrute des volontaires dans le but d’évaluer l’efficacité d’un complément alimentaire sur les états pelliculaires du cuir chevelu. Une indemnisation de 550 euros est prévue.

pellicules

Le Centre d’Etude et de Recherche sur le Tégument (CERT) au sein du CHU de Besançon (Saint-Jacques) réalise actuellement une étude clinique dans le but de confirmer l’effet antipelliculaire d’un complément alimentaire contenant un probiotique.

Les probiotiques sont « des micro-organismes vivants qui lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte ». Les plus connus sont les bactéries lactiques. Les probiotiques peuvent être définis comme des bactéries utiles qui ont tout d’abord été reconnus pour empêcher la prolifération des germes indésirables, pour leur activité à renforcer l’action des cellules immunitaires au niveau intestinal et pour leur action positive sur l’équilibre digestif.

De plus, certains probiotiques sont reconnus pour être capables de renforcer la barrière cutanée, pour stimuler les défenses de la peau et pour favoriser son hydratation. Par ces différents effets, certains d’entre eux pourraient avoir un rôle bénéfique dans la prévention des états pelliculaires.

Cette étude réalisée par le CERT  servira donc à comparer l’efficacité d’un probiotique pouvant avoir un effet bénéfique sur l’état pelliculaire par rapport à une substance contrôle.

Le CERT recrute 176 volontaires (hommes ou femmes) âgés de plus de 18 ans qui sont gênés par leurs pellicules.

La durée de l’étude pour chaque volontaire est fixée à un peu plus de 3 mois pendant lesquels 7 visites seront réalisées au CHU de Besançon.

Un traitement de 2 mois devra être suivi par tous les volontaires afin de pouvoir évaluer son efficacité.

C’est pourquoi il est prévu qu’une indemnité allant de 550 € (pour les volontaires habitant à moins de 30 km de Besançon) à 600 € (pour les volontaires habitant à plus de 30 km de Besançon) soit versée à tous les participants, en compensation des contraintes liées à l’étude.

Un numéro vert est à disposition (0 800 000 256) ainsi qu’un site internet http://www.etudeapbesancon.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Les défis du Hacking Health de Besançon

Vidéos •
En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.

Covid-19 : vers un allégement des mesures en Bourgogne-Franche-Comté ?

Un Conseil de défense se penchera prochainement sur une possible adaptation des restrictions liées au Covid-19 en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire alors qu'"on voit la situation s'améliorer", a indiqué dimanche 19 septembre 2021 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur BFMTV. Au 20 septembre 2021, 34 départements (dont deux en Bourgogne Franche-Comté) sont déjà sous le seuil de 50 cas pour 100.000 habitants…

Le centre de vaccination de Micropolis réduit progressivement la voilure

À partir du 1er octobre 2021, le vaccinodrome de Besançon-Micropolis  sera ouvert trois jours et demi par semaine au lieu de sept actuellement. La réduction sera progressive. Principale nouveauté : à partir du vendredi 17 septembre 2021, les personnes sans rendez-vous peuvent désormais être reçues pour se faire vacciner.    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.9
légère pluie
le 25/09 à 15h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
7 %

Sondage