Alerte Témoin

Des espaces de co-working en expérimentation dans trois agences du Crédit Agricole

Publié le 11/05/2017 - 15:45
Mis à jour le 14/05/2017 - 21:47

Le Crédit Agricole de Franche-Comté mène actuellement une expérimentation dans trois de ses agences et propose des bureaux et salles de réunion en espace partagé. À Saône, l'association AROPA (association de retraités d’entreprises et d’organismes professionnels agricoles et agroalimentaires) est la première à tester cette nouvelle formule.

Quel avenir pour les agences bancaires ? À l'heure de la baisse de fréquentation en raison de l'essor des services numériques, les banques sont face à deux choix : fermer  ou se diversifier. Le Crédit Agricole de Franche-Comté a choisi de conserver son maillage territorial de 133 agences. “Nous avons un réseau  assez important. Mais avec une baisse de fréquentation de nos petites et moyennes agences, en raison de  l’augmentation des services à distance et à la réorganisation de notre réseau, des bureaux sont libérés" explique  David Dufour, le directeur marketing du Crédit Agricole Franche-Comté. "Nous nous sommes  donc dit que l'on pouvait  faire quelque chose de ces espaces libérés. C'est toute notre réflexion pour autour de l'utilité  de notre banque au territoire et pourquoi pas de faire émerger des synergies…"

Trois espaces de co-working en Franche-Comté

Les associations, les travailleurs indépendants sont la cible de prédilection de ce projet qui leur permet d’accéder à des locaux pour une somme modique. À Sâone, la location du bureau de 12 m2 pour une journée d'occupation par semaine est de 30 € par mois pour les clients sociétaires ; service internet et téléphone inclus. N'importe qui peut potentiellement louer ces espaces. Pour l'heure les réservations à la demi-journée se font en agence.

Les espaces de co-working en expérimentation au Crédit Agricole Franche-Comté : 

  • Saône : un bureau
  • Gilley  : un espace de co-working neuf pouvant se transformer en salle de réunion
  • Besançon Hauts-de-Chazal : un bureau + une salle de réunion

La Fédération Nationale des Associations de Retraités d’Entreprises et d’Organismes Professionnels Agricoles et Agro-Alimentaires (AROPA) est la première association à tester ce nouveau concept à l'agence de Saône en signant le 9 mai 2017 cette convention de co-working. 

Jean François Poisot, le nouveau président de l’association créée en 2011, se dit très satisfait de ce  partenariat qui permet d'avoir de meilleures conditions de travail sur le plan administratif. “Avoir des locaux temporaires durant  trois demi-journées par semaine , avec de bonnes conditions matérielles, nous permet d'avoir un point d'attache et  permettra aussi aux membres de recevoir les partenaires, les adhérents, etc. Nous espérons passer de 650 à 1.000 adhérents dans les deux années à venir".

De nouveaux services 

Alain Martischang, en charge de la diversification au Crédit Agricole de Franche-Comté, souhaite développer davantage de services au sein des agences.  "On croit beaucoup au développement de nouvelles relations avec la banque. Pour vous donner un autre exemple de diversification : le Crédit Agricole de Belfort va lancer dans deux semaines un système de commande set livraison de produits issus des circuits courts…"

 Info +

L'association AROPA (association de retraités d’entreprises et d’organismes professionnels agricoles et agroalimentaires) fédère tous les adhérents des organismes professionnels agricoles.

Elle propose différents services :

  • Une mutuelle de groupe "Mutualia"
  • Adhésion à la "carte moisson" qui permet de bénéficier d'avantages dans différents commerces. Bien implantée en Haute-Saône, l'association souhaite la développer dans le Doubs.
  • Services "vacances et loisirs"
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures de beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.89
    ciel dégagé
    le 07/07 à 3h00
    Vent
    1.64 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage