Le fonctionnement de la carrière de Semondans suspendu

Publié le 09/10/2019 - 16:10
Mis à jour le 09/10/2019 - 16:10

Dans un communiqué de mercredi 9 octobre 2019, la préfecture du Doubs déclare suspendre le fonctionnement de la carrière de Semondans.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Par jugement du 4 juillet 2019, le tribunal administratif de Besanc?on avait prononce? l’annulation de la de?rogation a? la destruction, l’alte?ration ou la de?gradation de sites de reproduction et d’aires de repos d’espe?ces animales prote?ge?es, pris pour des espe?ces d’oiseaux situe?es au sein d’une matrice forestie?re e?tendue sur l’ensemble du site de la carrie?re de Semondans, faisant l’objet de la demande d’autorisation.

Cette de?cision implique que du point de vue juridique, l’arre?te? de de?rogation annule? n’a jamais existe?. De plus, le juge n’a pas de?fini l’arre?te? annule? comme e?tant divisible de l’arre?te? autorisant l’exploitation de la carrie?re de Semondans, au titre de la le?gislation des installations classe?es pour la protection de l’Environnement. Dans ces conditions, l’arre?te? d’autorisation environnementale de la carrie?re est donc annule? pour chacune de ses parties (autorisation, de?rogation et de?frichement).

Mise en demeure de la SAS Maillard de régulariser sa situation

Face a? cette situation, l’E?tat a enclenche? une proce?dure de mise en demeure de l’exploitant de fermer la carrie?re et de la mettre en se?curite?. En conse?quence, le carrier a e?te? informe? par courrier, en aou?t dernier, de la ne?cessite? de proce?der a? l'arre?t de l'exploitation de la carrie?re. Un de?lai a e?te? accorde? a? l'exploitant, dans le cadre du contradictoire, pour faire part de ses observations, au plus tard le 30 septembre. Un arre?te? pre?fectoral a e?te? pris le 4 octobre et est notifie? ce jour a? la SAS Maillard.

Cet arre?te? met en demeure la SAS Maillard de re?gulariser sa situation administrative soit, en cessant l'activite? irre?gulie?re et en proce?dant a? la remise en e?tat pre?vue par le code de l'environnement soit, en de?posant un dossier de demande d'autorisation environnementale.

L'exploitant devra faire connai?tre son choix sous un mois.

Le fonctionnement de la carrière est suspendu

Dans l'attente, le fonctionnement de la carrie?re de Semondans est suspendu a? compter de la notification de cet arre?te? a? l'exploitant.

  • Si l'exploitant n'obtempe?re pas, l'autorite? administrative prendra, en exe?cution de cet arre?te?, des sanctions sur le fondement du code de l'environnement lui permettant :
    d'ordonner le paiement d'une astreinte journalie?re au plus e?gale a? 1 500 €
  • de faire proce?der d'office, en lieu et place de la personne mise en demeure et a? ses frais, a? l'exe?cution des mesures prescrites,
  • Apre?s en avoir pre?alablement informe? le Procureur de la Re?publique, de faire proce?der par un agent de la force publique a? l'apposition des scelle?s sur les installations. Des poursuites pe?nales seront e?galement engage?es dans le cadre d'une saisine du Procureur de la Re?publique.

Les services de la DREAL se rendront sur place pour ve?rifier la mise en œuvre effective de cet arre?te?.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.1
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
84 %