Christophe Lime, candidat PC et Front de Gauche, sur la 2e circonscription du Doubs

Publié le 06/06/2017 - 16:24
Mis à jour le 09/06/2017 - 17:08

Le conseiller municipal de Besançon Christophe Lime sur présente sous l’étisquette du parti communiste mais aussi de celle du  Front de gauche sur la 2e circonscription du Doubs. Voici son parcours, ses motivations pour se présenter aux législatives sans oublier…  son programme. 

 ©
©

Carte d'identité de Christophe Lime

Nom : Lime

Prénom : Christophe

Situation personnelle : marié, 2 enfants

Date de naissance : 3 mai 1962 (55 ans)

Profession : agent EDF/GDF, syndicaliste

Mandats (précédents et actuels) : maire-adjoint ville de Besançon, Président national de France Eau Publique

Étiquette politique : PCF - Front de gauche 

 Suppléant :  Elsa Maillot, 32 ans, graphiste 

Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

 Christophe Lime : A partir de mon expérience d’élu local, reconnu pour ma fidélité à mes engagements, je souhaite pouvoir porter au niveau national des propositions novatrices pour une politique sociale et écologique ambitieuse. Avec mon engagement en tant que président national d’une association de promotion de la gestion publique de l’eau, j’ai l’expérience de rencontre avec les différents ministères pour développer ce service public. Ce qui guide et guidera mon action, c’est de mettre l’humain et la démocratie dans toutes mes décisions.

Je souhaite associer le plus grand nombre dans ma future action de député. Je serai un élu accessible et toujours ouvert au débats pour prendre les meilleurs décisions pour mes concitoyens. 

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l'Assemblée ?

Christophe Lime : Pour une politique sociale et écologique ambitieuse

1. Emploi, travail, salaires

Des salaires, des retraites et des minima sociaux pour vivre dignement, une sécurité sociale professionnelle tout au long de la carrière, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, la réduction de temps de travail pour atteindre les 32 heures, des droits nouveaux pour les salariés.

2. Protection sociale

Vers le remboursement à 100% de la Sécu, la retraite à 60 ans à taux pleins.

Faire contribuer davantage les grandes entreprises et les banques qui spéculent, mettre fin à l’évasion fiscale qui prive le pays de 60 à 80 milliards d’euros par an.

3. Services publics

Ils sont notre bien commun. Leur relance et l’égalité de leur répartition sur les territoires, en particulier dans les quartiers populaires et les zones rurales sont une priorité.

4. Environnement

La lutte contre le réchauffement climatique et la préservation des ressources naturelles sont des urgences absolues. Il faut réduire considérablement l’utilisation des énergies carbonées. Cela passe par des investissements conséquents pour des économies d'énergie et le développement des énergies renouvelables.

5. Finance

Réorganiser la finance avec la création d'un pôle public bancaire facilitant l'investissement dans les PME/PMI et l'accès aux prêts bancaires pour les particuliers.

6. Europe

Refonder l’Union Européenne, sur des bases qui ne soient plus la concurrence et la loi du marché mais la coopération avec le développement des services publics.

Il faut refuser les traités CETA ou le TAFTA qui organisent le dumping fiscal et social.

7. Démocratie

Une 6e République sociale et démocratique est nécessaire, qui rompe avec le présidentialisme, renforce les pouvoirs du parlement et instaure la proportionnelle dans toutes les élections.

Pourquoi voter pour vous ?

Christophe Lime : Après le ralliement d’Eric Alauzet à Emmanuel Macron et à son gouvernement dirigé par un homme de droite, je pense être le mieux placé pour rassembler à gauche.

Avec le soutien de la députée frondeuse de la première circonscription Barbara Romagnan, de celui de 800 citoyens, de syndicalistes associatifs, venu d’horizons divers je suis le seul candidat à gauche qui peut accéder au 2 tour. Dès le premier tour j’appelle tous nos concitoyens à voter pour ma candidature.

SUIVRE CHRISTOPHE LIME

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE  CHRISTOPHE LIME

  • 6 juin : Porte à porte toute la journée
  • 7 juin : Marché de Palente + porte à porte + MEETING à ROCHE-LEZ-BEAUPRE à 20h
  • (salle Lumière, 5b rue des écoles)
  • 8 juin : Porte à porte toute la journée
  • 9 juin : Marché centre-ville puis porte à porte

maCommune.info a interrogé l'ensemble des candidats aux législatives sur la première et la seconde circonscription du Doubs. En plus d'une présentation de chacun, nous leur avons posé à chacun les mêmes questions. 

Info + : les liens à suivre 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Politique

Législatives 2024 : nos questions à Dominique Voynet

Quelles sont les motivations des candidates et des candidats aux élections législatives 2024, dont le premier tour se déroulera dimanche 30 juin ? Quels sont les points clés de leurs programmes ? Quel message ont-ils à adresser aux électrices et aux électeurs ? maCommune.info a posé ces questions aux candidat(e)s. Ce mardi, Dominique Voynet, candidate du Nouveau Front Populaire dans la deuxième circonscription du Doubs, nous répond.

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.96
ciel dégagé
le 25/06 à 12h00
Vent
3.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
57 %