L’enseigne Célio rachète la marque Camaïeu

Publié le 08/12/2022 - 07:12
Mis à jour le 07/12/2022 - 17:15

1,8 million d’euros. C’est le montant pour lequel l’enseigne de prêt-à-porter masculin Celio a racheté mercredi 7 décembre 2022 la marque Camaïeu. Le rachat a eu lieu lors d’une vente aux enchères près de Lille, son président affichant le souhait de "relancer" cette "belle marque" après la liquidation de l’entreprise.

Camaieu à Besançon © Google Maps 2018
Camaieu à Besançon © Google Maps 2018

"C’est une marque qui a une valeur, qui a été leader du prêt-à-porter féminin pendant des dizaines d’années en France et on a l’envie d’essayer de la relancer", a expliqué aux journalistes le président de Celio, Sébastien Bismuth, à l’issue de la vente.

Celio et Camaieu « ont toujours été deux entreprises soeurs, qui avaient le même positionnement », respectivement pour les hommes et pour les femmes, a-t-il ajouté. Toutefois, cette relance "va prendre du temps, on ne va pas du jour au lendemain ouvrir des magasins", a souligné Sébastien Bismuth.

"Faire renaître cette marque française iconique"

Fondé en 1984 à Roubaix et connu pour ses "basiques" déclinés dans de multiples couleurs, Camaieu était devenu le leader du prêt-à-porter féminin en France. Dans un communiqué, Celio France a souligné sa volonté de "faire renaître cette marque française iconique, connue et aimée de plusieurs millions de femmes" grâce à son "expertise". "La vente portait sur les deux noms de Camaieu, son ancienne appellation avec tréma et sa nouvelle sans tréma", a précisé la direction de Celio.

Outre la marque, les logos et noms de domaines de Camaieu, acquis par Celio, la vente aux enchères a porté sur des lots de vêtements et accessoires de Camaieu, cédés pour des sommes atteignant parfois 100.000 euros le lot.

Covid-19, concurrence des ventes en ligne, inquiétudes sur le pouvoir d’achat, essor du marché de la seconde main, etc. La liquidation judiciaire du géant nordiste du prêt-à-porter Camaïeu, prononcée fin septembre, est la dernière manifestation en date des difficultés du secteur de l’habillement.

Pas aidé par le classement en activité "non essentielle"

Celui-ci n’a pas été aidé par son classement en activité "non essentielle" lors des confinements de l’économie pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Les magasins ont dû garder porte close une bonne partie de 2020 et de 2021, pénalisant les entreprises qui réalisaient l’essentiel de leurs ventes en boutiques.

En outre les consommateurs se sont dans cette période massivement détournés de l’équipement à la personne : moins de sorties et d’événements festifs, plus de travail à domicile, allocation du budget aux vacances, etc.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.88
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
80 %