Les Jeunes Écologistes alertent sur les actions des banques

Publié le 29/01/2022 - 18:31
Mis à jour le 29/01/2022 - 18:31

Les Jeunes Écologistes de Besançon Franche-Comté se sont rendus ce samedi 29 janvier 2022 dans les rues du centre-ville afin de pointer du doigt les investissements de plusieurs banques dans les énergies ce samedi 29 janvier 2022.

"L’action du jour des jeunes écologistes de Besançon, avait donc vocation à pointer du doigt l’impact néfaste sur le climat des grandes banques françaises qui continuent à investir dans les énergies fossiles et à privilégier leurs intérêts économiques de court terme, tout en sensibilisant la population bisontine au rôle de leur épargne", expliquent dans un communiqué Les Jeunes écologistes Besançon Franche-Comté.

Parmi les banques visées par cette action, ils citent : "BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et le groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne". 

"Ils ont financé à hauteur de 100 milliards de dollars les entreprises actives dans le charbon, le pétrole et le gaz. Ces soutiens ont augmenté de plus de 22 % entre 2019 et 2020, une hausse qui s’explique notamment par une mobilisation massive de capitaux pour venir en aide à une industrie fossile impactée par la crise sanitaire", explique le mouvement. 

  • Pour rappel, Anne Vignot affirmait le 20 janvier dernier que la Ville de Besançon allait emprunter auprès des banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.75
couvert
le 02/02 à 9h00
Vent
2.63 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
93 %