Alerte Témoin

Loi budget santé 2016 : "Les professionnels du secteur ne sont pas un coût pour le système, mais une richesse"

Publié le 22/09/2015 - 16:20
Mis à jour le 22/09/2015 - 16:19

Un rassemblement du syndicat CFDT s'est déroulé ce mardi 22 septembre 2015 place du 8 septembre. Il s'agit d'un appel national dans le but d'"exiger des moyens pour la santé" quelques jours avant le vote de la loi du budget santé pour l'année 2016 à l'Assemblée nationale. 

Une pétition, comportant plus de 500 signatures, est également à disposition des passants. L'occasion pour les manifestants d'"expliquer aux citoyens les problématiques du secteur santé sociaux et qu'à un moment ou un autre, on sera tous amenés à côtoyer un professionnel de santé ou du social" précise Christelle Tisserand, secrétaire générale de la CFDT santé sociaux du Doubs. "Le risque est qu'il y ait une baisse de qualité des services aux usagers et ça, c'est ce qu'on veut tout particulièrement démontrer et dénoncer", ajoute-t-elle. 

La CFDT souhaite faire prendre conscience x députés et aux ministres que "les professionnels du secteur ne sont pas un coût pour le système, mais une richesse et pourvoyeur d'emploi. Une société qui prend soin de sa population passe aussi par un investissement dans le social et la santé". 

"Les métiers sont dénaturés à cause de choix économiques et des manques de moyens" 

Norbert Marteau, secrétaire général adjoint de la CFDT du Doubs, nous explique que "Sur le terrain, on enlève des postes, on précarise énormément, on a de plus en plus de CUI c'est-à-dire plus de collègues qui tournent qui ne peuvent pas s'investir dans le travail, notre travail d'éducateur, d'assistant social, de moniteurs d'ateliers, etc. Cela se construit sur le temps, c'est de la relation humaine… Tout ça est en train d'être dénaturé à cause de choix économiques et à cause des manques de moyens". 

À 15 heures, une délégation de la CFDT locale a été reçue à la préfecture.

La CFDT nationale a demandé une audience au Premier ministre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.72
ciel dégagé
le 30/05 à 9h00
Vent
5.1 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
40 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune