Lors d’une énième dispute, un Jurassien crève l’œil de sa femme avec une fourchette

Publié le 28/06/2023 - 10:15
Mis à jour le 28/06/2023 - 13:10

Violences conjugales • Un homme de 30 ans a été mis en examen mardi 27 juin 2023 pour des faits de violences sur conjoint ayant entraîné une infirmité permanente. Le parquet de Besançon a demandé son placement en détention.

 © Counselling/Pixabay
© Counselling/Pixabay

Les faits de violences ont duré de longs mois d’avril 2022 à mai 2023 et se sont produits dans deux communes du Jura à Sellières et Cressia. Mais ceux-ci ont atteint leur paroxysme en novembre 2022 lorsque durant une énième crise de violence "monsieur avec une fourchette a crevé l’œil de sa femme lui ôtant la vue de l’œil gauche" a détaillé le procureur de la République Étienne Manteaux. 

La victime était alors en couple avec cet homme déjà condamné à 26 reprises par la justice. Un enfant est d’ailleurs né de cette relation en mars 2023. D’abord présenté aux autorités comme un accident en mai 2023, elle reviendra finalement sur ses déclarations mi-juin 2023 "une fois la rupture dans le couple consommée et le départ de son concubin du domicile conjugal" pour finalement oser parler "d’un acte volontaire".  

Sous bracelet électronique au moment des faits

Suite à cette "révélation graduelle mais complète" a précisé le procureur, l’homme qui portait un bracelet électronique au moment des faits, a été placé en garde à vue. S’il admet une partie des faits, il parle plutôt d’un "accident" avec une fourchette lancée en direction de la victime et qui par effet de ricochet aurait atterri dans son œil. 

La version finale de la victime faisant état de "détails suffisamment probants sur des faits suffisamment répétés" a justifié la mise en examen de l’homme pour violences habituelles par conjoints ayant entraîné une infirmité permanente. Des faits "punis de 20 ans de réclusion criminelle" rappelle Étienne Manteaux.

Dans l’attente de son jugement, le juge des libertés et de la détention a décidé d’un placement en détention provisoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.27
couvert
le 29/05 à 9h00
Vent
4.37 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
70 %