Macron présentera "les perspectives" du déconfinement vendredi soir

Publié le 28/04/2021 - 17:59
Mis à jour le 29/04/2021 - 07:56

Près d’un mois après la mise en place des mesures de restrictions pour freiner l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron s’adressera aux Français, vendredi 30 avril, pour présenter « les perspectives » de « sortie progressive », a indiqué le Premier ministre, Jean Castex, ce mercredi à l’issue du conseil des ministres et du conseil de défense sanitaire.

Adresse aux Français d'Emmanuel Macron à la télévision © D Poirier
Adresse aux Français d'Emmanuel Macron à la télévision © D Poirier

Un taux de reproduction du virus en baisse

"La situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier : le nombre de cas quotidiens est passé en moyenne hebdomadaire de 38 000 au plus haut de cette troisième vague à 26 200 très précisément sur les sept derniers jours", a expliqué Jean Castex. Le taux de reproduction (R) du virus, indicateur clé correspondant au nombre de personnes infectées pour un seul malade, a baissé à 0,89 mardi, selon lui. "Cela veut dire que le niveau de circulation reste élevé » mais que « nous voyons une tendance à la baisse, qui est plus lente qu'en novembre" et dont l'impact sur les hospitalisations "ne se traduit encore que très timidement dans l'évolution du nombre de malades en réanimation", a-t-il résumé.

Selon lui, la campagne de vaccination "avance à un très bon rythme avec 469 000 personnes vaccinées sur la seule journée d'hier". "L'objectif d'atteindre des 15 millions de personnes primo-vaccinées d'ici la fin de cette semaine et les 20 millions à la mi-mai est tout à fait à notre portée", a-t-il ajouté en précisant que "60 % des personnes ayant plus de 60 ans auront été vaccinées en première injection" mercredi soir.

Fin de l'état d'urgence sanitaire le 2 juin

Au cours du conseil des ministres, le gouvernement a examiné le projet de loi de sortie de l'état d'urgence sanitaire le 2 juin, qui lui permet toutefois de conserver des compétences jusqu'au 31 octobre sur la circulation des personnes ou la fermeture de magasins si les conditions sanitaires l'exigent. À partir de juin, "la situation (…) ne sera plus celle de l'état d'urgence sanitaire", mais la future loi "devra nous permettre de répondre à un devoir de vigilance sanitaire" en donnant "la capacité d'une réaction rapide en cas de nouvelle accélération de l'épidémie, soit à l'échelle du pays, soit à celle d'un territoire particulier", a expliqué Jean Castex.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.74
partiellement nuageux
le 16/07 à 15h00
Vent
4.82 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
57 %