Alerte Témoin

Les départements de Bourgogne Franche-Comté restent dans le rouge. 1.418 morts dans la région

Publié le 01/05/2020 - 19:38
Mis à jour le 01/05/2020 - 19:51

coronavirus •

Si la décrue s'amorce, la situation semble fragile selon les derniers indicateurs dévoilé ce 1er mai 2020 Pour l'agence régionale de santé, les cartes affichant à l’échelle de chaque département la circulation du virus ou la tension hospitalière sur les capacités de réanimation incitent à ne pas relâcher l’effort en Bourgogne-Franche-Comté.

Carte déconfinement 1er mai
Synthèse des 2 indicateurs de l’activité épidémique 1 mai 2020 : -Tension hospitalière sur capacités en réanimation -Circulation active du virus © Ministère de la santé

Ce 1er mai, En France, trois départements ne sont plus en rouge comparé à la première carte dévoilé jeudi soir. Santé Publique France a revu les critères pour neuf départements.

Les départements de l’Aisne (rouge à orange), du Calvados (orange à vert), du Cher (rouge au vert), de la Dordogne (orange au vert), du Lot (rouge au vert), de la Nièvre (rouge au vert), de l’Oise (vert à orange), du Tarn (orange au vert) et de la Haute Corse (rouge au vert) ont été reclassés.

Le point sanitaire de l'ARS Bourgogne Franche-Comté du 1er mai 2020 :

  • 1.140 hospitalisations pour formes graves de COVID-19 (1.181 jeudi 30 avril)
  • 178 personnes en réanimation (181 jeudi)
  • 843 décès en milieu hospitalier (838) + 575 décès en centres médicaux sociaux (dont 551 en Ehpad)
  • 2.484 sorties d'hospitalisation (2.431 jeudi)

"Chacun doit continuer d’agir contre la propagation du virus" ARS Bourgogne Franche-Comté 

Les cartes publiées hier par le ministère des Solidarités et de la Santé seront actualisées chaque jour jusqu’au 7 mai. Elles représentent d’une part le niveau de circulation du virus, d’autre part le niveau de tension des services de réanimation, les deux indicateurs combinés déterminant en synthèse la couleur du département : rouge lorsqu'au moins un des deux précédents indicateurs est rouge, vert lorsque tous les indicateurs sont verts, orange lorsqu’au moins un indicateur est orange dans le territoire.

Tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté sont classés rouges du fait de la tension persistante sur les services de réanimation. "Même si le nombre de patients hospitalisés en réanimation continue à décroître, la tension reste forte sur ces services puisque les patients atteints de COVID-19 y occupent à eux seuls 178 lits pour une capacité initiale d’environ 200 lits dans la région..." explique l'Agence Régionale de Santé. "Cette tension est appréciée à l’échelle régionale compte tenu de la solidarité et de l’inter-dépendance entre les hôpitaux de la région pour la prise en charge des patients réanimatoires".

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que quelle que soit la couleur des départements et leur évolution dans les jours qui viennent, les comportements à adopter pour lutter contre l’épidémie restent les mêmes pour tous. "Il est impératif de continuer à respecter le confinement et à adopter scrupuleusement les gestes barrières et les mesures de distanciation physique, pour limiter au maximum la circulation du virus dans la perspective du 11 mai" insiste l'agence. 

Et pour la Nièvre ?

La Nièvre apparaît en rouge sur la première carte représentant le niveau de circulation du virus, alors même que la dynamique épidémique y est plus faible que dans le reste de la région. "L’indicateur national a été construit sur la base du pourcentage de passages aux urgences lié à des suspicions de COVID. Or, ce nombre a intégré dans la Nièvre un grand nombre de dépistages de personnels soignants réalisés ces derniers jours". Ce biais d’analyse a été signalé à l’échelle nationale par l’ARS et les équipes de Santé publique France en région, afin de permettre une correction de la cartographie. mais cela ne devrait pas influer sur la couleur du département sur la carte de synthèse, le niveau de tension sur les services de réanimation en Bourgogne-Franche-Comté emportant le classement en rouge de tous les départements de la région.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Hamid Asseila, producteur de spectacles à Besançon : « Moi-même je suis perdu, je ne sais pas »

Pendant le confinement, nous avions contacté Hamid Asseila, producteur de spectacles en Bourgogne Franche-Comté. À l'époque, l'idée de faire jouer des humoristes avec un public masqué était inenvisageable. À l'époque, nous ne savions pas comment l'épidémie évoluerait. Ce lundi 14 septembre, nous avons posé nos questions à Hamid Asseila pour savoir comment il envisage l'avenir, un avenir qui voit le public des spectacles masqué et des départements qui deviennent des "zones rouges"...

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Santé

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.19
    ciel dégagé
    le 18/09 à 9h00
    Vent
    0.8 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage