Assises du tourisme : "Notre région est un petit concentré de France, vivante et authentique"

Publié le 12/02/2017 - 08:02
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

Plus de 450 personnes ont assisté cette semaine à Dole aux assises régionales du tourisme en Bourgogne-Franche-Comté, sous la présidence de Marie-Guite Dufay, aux côtés de Patrick Ayache, vice-président de la région chargé notamment du tourisme. En Bourgogne-Franche-Comté, le tourisme représente 42.000 emplois et pèse près de 6 % de la richesse régionale avec 4,1 milliards d’euros de consommations touristiques...et  la région veut aller encore plus loin. 

PUBLICITÉ
  • En 2015, les parts de marché de la région étaient de 3,7 % des nuitées françaises et 3,9 % des nuitées étrangères en France.

Lors de ces assises, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a rappelé son ambition en matière de tourisme : « Notre région est un petit concentré de France, vivante et authentique. Nous avons une grande ambition, des investissements structurants aux petits projets locaux. Tous ces projets jouent un rôle majeur. Mais nous devons nous attaquer à nos marges de progression pour avancer, à commencer par le développement et la montée en gamme de l’hébergement et la professionnalisation de l’accueil, par la formation« .

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs

Ces assises sont l’occasion de mettre en place un plan d’action régional structuré autour de chantiers à ouvrir à court terme. Les acteurs de la région élaborent le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période 2017-2022. L’un des objectifs est d’attirer 250.000 touristes supplémentaires, pouvant générer plus de 175 millions d’euros de consommation touristique additionnelle et permettre la création de 1.800 emplois supplémentaires d’ici à 2022.

Défis et objectifs

Les quatre grands défis présentés lors des assises pour le tourisme de demain devront faire de la Bourgogne-Franche-Comté :

  • la première région, hors Île-de-France, pour l’accueil des Chinois en France et en Europe,
  • la première région française en matière d’œnotourisme,
  • une grande région culturelle et patrimoniale,
  • une grande région d’écotourisme et d’itinérance.

Six objectifs ont été fixés :

  • Développer l’attractivité et la notoriété touristique forte, déclinée en trois marques de destination : Bourgogne, Montagnes du Jura et Massif des Vosges,
  • Soutenir, par une politique d’investissement ciblée, la création ou la modernisation des équipements et renforcer la compétitivité des entreprises touristiques régionales,
  • Développer les grandes filières touristiques régionales,
  • Renforcer la professionnalisation des acteurs du tourisme par la formation,
  • Promouvoir le travail en réseau en fédérant les équipements structurants et les sites incontournables de la région,
  • Soutenir l’innovation et préparer le tourisme de demain en Bourgogne-Franche-Comté, en développant de nouveaux services innovants associés à la montée en puissance de la transition numérique.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.42
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage