Masques "grand public" : les maires de petites villes demandent des précisions au gouvernement...

Publié le 21/04/2020 - 11:06
Mis à jour le 21/04/2020 - 11:06

Dans un courrier adressé au Premier ministre le 17 avril 2020, Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime et président de l’APVF (Association des Petites Villes de France) a demandé au Gouvernement de préciser le plus rapidement possible la doctrine retenue à propos du port du masque.

Lors de son allocution télévisée du 13 avril, le Président de la République a annoncé que des masques « grand public » seraient fournis aux Français avant le début du déconfinement progressif prévu le 11 mai.

"Plusieurs communes ont d’ores et déjà décidé d’en commander ou d’en produire. Pour anticiper au mieux les choses et garantir un même niveau de sécurité sanitaire sur l’ensemble du territoire, il est indispensable que le Gouvernement apporte un certain nombre de précisions", explique l'APVF.

Pour l’association, il convient tout d’abord de préciser qui, de l’Etat ou des collectivités, aura la charge de commander, produire et distribuer ces masques « grand public ». L’APVF souhaite également savoir pour quels publics et pour quels usages le port de ces masques sera recommandé, combien de masques seront nécessaires pour chaque individu ou encore quelles seront les normes à respecter lors de la production.

"Enfin, les élus des petites villes, demandent un encadrement des prix des masques « grand public », une exonération de la TVA et la possibilité pour les collectivités qui achètent des masques d’imputer ces achats sur les budgets d’investissement compte tenu de la faiblesse des marges de manœuvre en fonctionnement", conclut l'association.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky attendus à Omaha Beach pour les 80 ans du D-Day

+ le programme de journée • Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la "sanglante", contre "l'agresseur": les Alliés se retrouvent jeudi 6 juin 2024 sans la Russie en Normandie mais au côté de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.

Européennes 2024 : À quoi sert l’Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ?

À quelques jours des élections européennes 2024 dont le scrutin se tiendra en France le 9 juin, on s'est posé la question : à quoi sert l'Union européenne pour les Bisontines et les Bisontins ? Réponses avec Julien Pea, directeur de la Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté (réseau Europe Direct) dans notre rubrique mensuelle Quoi de neuf à Besac ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.33
forte pluie
le 15/06 à 0h00
Vent
3.25 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %