Masques "grand public" : les maires de petites villes demandent des précisions au gouvernement...

Publié le 21/04/2020 - 11:06
Mis à jour le 21/04/2020 - 11:06

Dans un courrier adressé au Premier ministre le 17 avril 2020, Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime et président de l'APVF (Association des Petites Villes de France) a demandé au Gouvernement de préciser le plus rapidement possible la doctrine retenue à propos du port du masque.

Lors de son allocution télévisée du 13 avril, le Président de la République a annoncé que des masques « grand public » seraient fournis aux Français avant le début du déconfinement progressif prévu le 11 mai.

"Plusieurs communes ont d’ores et déjà décidé d’en commander ou d’en produire. Pour anticiper au mieux les choses et garantir un même niveau de sécurité sanitaire sur l’ensemble du territoire, il est indispensable que le Gouvernement apporte un certain nombre de précisions", explique l'APVF.

Pour l’association, il convient tout d’abord de préciser qui, de l’Etat ou des collectivités, aura la charge de commander, produire et distribuer ces masques « grand public ». L’APVF souhaite également savoir pour quels publics et pour quels usages le port de ces masques sera recommandé, combien de masques seront nécessaires pour chaque individu ou encore quelles seront les normes à respecter lors de la production.

"Enfin, les élus des petites villes, demandent un encadrement des prix des masques « grand public », une exonération de la TVA et la possibilité pour les collectivités qui achètent des masques d’imputer ces achats sur les budgets d’investissement compte tenu de la faiblesse des marges de manœuvre en fonctionnement", conclut l'association.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Écoles, terrasses, musées : Macron maintient son calendrier de réouverture

Emmanuel Macron a indiqué, jeudi 15 avril au soir, à une quinzaine de maires, qu'il comptait toujours rouvrir les musées et les terrasses à partir de la mi-mai, avant de poursuivre une réouverture progressive, par étapes "toutes les trois semaines si tout va bien", selon plusieurs participants à cette visioconférence. Des réouvertures territorialisées pourraient-être envisagées.

Covid-19 : la France a dépassé le seuil des 100.000 morts

300 personnes sont mortes du Covid-19 en France ce jeudi. Le pays rejoint la Grande-Bretagne et l'Italie, qui ont dépassé ce cap depuis plusieurs semaines. Dans la région, 4.438 décès ont été enregistrés depuis le 20 mars 2020. En moyenne, sur les sept derniers jours, 15 personnes meurent chaque jour de la Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

Variant brésilien : quelle est la situation en Bourgogne-Franche-Comté ?

Comprendre • La présence des variants Sud-Africain et Brésilien n'explose pas en Bourgogne-Franche-Comté et serait même en diminution depuis un mois avec d'importantes disparités selon les départements. C'est dans le Doubs que l'on dénombre le plus de cas (7,2%) devant la Haute-Saône et la Saône-et-Loire. Rien à voir toutefois avec la Moselle fin février où le variant brésilien était responsable de la moitié des cas de contamination. On vous dit tout ce que l'on sait sur ce variant.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Société

« Mon métier dans l’armée de Terre » : l’armée de Terre, c’est un métier parmi plus de 117 spécialités

PUBLI-INFO • Chaque année de nombreux jeunes s’engagent pour vivre cette aventure personnelle et professionnelle riche et atypique. Pour vous, le centre d’information et de recrutement des forces armées de Besançon (Armée de Terre) est allé à la rencontre de deux d’entre eux, puisqu’ils sont finalement les mieux placés pour nous raconter leur quotidien !

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.49
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
43 %

Sondage