Meurtre d'Alexia Daval : la famille très émue par les marques de soutien qui continuent d'affluer

Publié le 18/11/2017 - 08:46
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

« Notre chagrin est immense, mais vos soutiens réchauffent nos coeurs » : trois semaines après l’assassinat d’Alexia Daval près de Gray (Haute-Saône), qui n’est toujours pas élucidé, sa famille se dit vendredi 17 novembre 2017 très émue par les marques de soutien qui continuent d’affluer.

 ©
©

"On continue de recevoir beaucoup de courriers", a confié la soeur d'Alexia Daval, Stéphanie Gay.

"Votre silence est le plus beau des hommages, merci de respecter notre sérénité"

Alexia Daval, 29 ans, a été inhumée le 8 novembre dernier et ses parents ont enlevé les milliers de roses blanches déposées devant leur bar PMU à Gray (Haute-Saône) par des amis, des connaissances et des anonymes en signe de soutien. Ils ont rouvert le commerce. Sur la vitrine, les clients peuvent lire ces mots : "Votre silence est le plus beau des hommages, merci de respecter notre sérénité".

"Nous sommes profondément émus, tant par les courriers et les témoignages de sympathie"

Mais les marques de soutien perdurent et touchent toujours autant les membres de la famille d'Alexia Daval qui sont dans le recueillement. "Nous sommes profondément émus, tant par les courriers et les témoignages de sympathie que nous recevons, que par l'organisation de multiples hommages tels que les marches, les joggings ou les instants de silence en France et par delà nos frontières", affirme Stéphanie Gay.

Un émoi considérable en Franche-Comté

La disparition brutale d'Alexia Daval a provoqué un émoi considérable dans la région de Gray et en France. Une marche blanche en hommage à la jeune femme avait réuni entre 8.000 et 10.000 personnes le 5 novembre à Gray. Près de 400 personnes avaient participé aux battues organisées dans la région pour tenter de la retrouver.

Sa soeur Stéphanie tient, au nom de la famille, des amis et des proches d'Alexia "à remercier chaleureusement toutes les personnes ayant manifesté leur soutien et contribué à l'élan de solidarité suite à sa disparition".

Rappel des faits

La jeune femme avait quitté son domicile le samedi 28 octobre vers 09H30 pour aller courir, selon son mari. À 12H25, ne la voyant pas rentrer, celui-ci avait prévenu les gendarmes. Le corps de la jeune femme a été trouvé deux jours plus tard, calciné, dissimulé sous des branchages, dans le bois de Velet-Esmoulin, à plusieurs kilomètres du parcours habituellement emprunté par la jeune femme pour son jogging.

La jeune femme a été victime de "violences physiques" et son décès est "probablement lié à une asphyxie", avait dit lors d'une conférence de presse la procureure à Besançon, Edwige Roux-Morizot.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

“Je voulais qu’elle se taise”: sortie du livre de l’avocat de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, l’avocat bisontin de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son analyse de « l’affaire Daval » dans un ouvrage coécrit avec le journaliste Frédéric Gilbert et qui paraît ce jeudi  14 octobre 2021.

Affaire Daval : plus de 800.000 euros réclamés par la famille d’Alexia

Mise à jour • La famille d’Alexia Daval a réclamé lundi 22 février 2021 devant la cour d’assises de la Haute-Saône plus de 800.000 euros de dommages et intérêts à Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle en novembre pour le meurtre de son épouse. La cour rendra sa décision le 25 mai 2021 à Vesoul.

La question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia examinée lundi

Affaire Daval • « Justifiées » pour les parties civiles, « disproportionnées » pour la défense : la justice est saisie ce lundi 22 février 2021 à Vesoul de la question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia à Jonathann Daval, condamné fin novembre à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse.

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.24
légère pluie
le 24/05 à 12h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %