Meurtre d'Alexia : Randall Schwerdorffer, vivement critiqué, s'explique

Publié le 03/02/2018 - 17:38
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Rappelés à l'ordre pare le bâtonnier de Besançon, les avocats de Jonathann Daval ont été vivement critiqués. Dans une interview au journal "Le Point", Randall Schwerdorffer revient sur sa stratégie de défense. Ce pénaliste réputé sur Besançon avoue avoir été "complètement dépassé" et avoir été "maladroit", mais il ne regrette rien.

 ©
©

Auraient-ils du parler si tôt à la presse durant la garde à vue  et annoncer les aveux de Jonathann Daval ce mardi 30 janvier 2018 devant les locaux de la gendarmerie ? L'omniprésence médiatique de Randall Schwerdorffer et de sa collègue Ornella Spatafoon sur le dossier "Alexia Daval" a plus qu' agacé leurs confrères qui n'ont pas hésité à poster leurs critiques sur les réseaux sociaux.

Randall Schwerdorfer se dit aujourd'hui très fatigué et dans un état total de saturation. Cependant, il dit ne rien regretter. "J'ai été complètement dépassé par l'ampleur que je n'imaginais même pas que prendrait cette affaire. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi de renoncer à tous les plateaux télé que l'on me propose depuis deux jours, Ce n'est pas dans l'intérêt de Jonathann" explique-t-il dans une interview au Point. "Je ne suis pas un acteur, je ne suis pas là pour me montrer. Je n'ai pas choisi ce métier pour m'exhiber devant les caméras..."

Dans le collimateur du bâtonnier de Besançon

 L'avocat bisontin de Jonathann Daval admet des maladresses, mais assume ses choix. "Cela fait 18 ans que je suis avocat, dont 15 ans en tant que pénaliste (…) Après, je suis un avocat régional, je ne suis pas parisien. Je reconnais que je n'ai pas les codes, je n'ai pas les mots. J'ai bien compris que j'avais été maladroit sur beaucoup de choses, mais simplement j'ai parlé dans l'instant et je n'ai pas triché, voilà. À cause de tout ça, vous pensez bien que notre bâtonnier veut absolument nous dessouder" a déclaré l'avocat au journal en précisant avoir décidé de ne pas suivre l'interdiction du bâtonnier de Besançon de s'exprimer dans les médias suite à son recadrage mercredi dernier. "On a pris nos risques et on les assumera…"

Malgré les soubresauts les avocats de Jonathann disent vouloir s'accrocher. "Je me battrai pour ce garçon…",conclut Me Schwerdorffer. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Meurtre d’Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia qu'il reconnaît, a demandé à deux reprises "pardon" ce samedi 21 novembre 2020 aux parties civiles, avant que la cour d'assises de la Haute-Saône ne  se retire pour délibérer. Elle a finalement donné son verdict. Il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Meurtre d’Alexia : réclusion criminelle à perpétuité requise contre Jonathann Daval

L'avocat général Emmanuel Dupic a requis ce samedi 21 novembre 2020 devant les assises de la Haute-Saône la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de Jonathann Daval, auteur d'un "crime presque parfait" parce que sa femme Alexia "voulait le quitter". Le verdict est attendu en fin d'après-midi ou en début de soirée.

Faits Divers

Engins de déplacements personnels motorisés : la police nationale de Besançon rappelle les règles

Un mineur a été condamné lundi 26 avril à payer une amende s'élevant à 1.500€ pour avoir circuler sur la voie publique à bord d'un engin motorisé à deux roues roulant à plus de 25 km/h. Ce jeudi, la Direction départementale de sécurité publique du Doubs rappelle les règles générales concernant l'utilisation de ces engins dits de déplacement personnel motorisé, de plus en plus utilisés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.69
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage