Des obsèques dans l'intimité pour Alexia Daval

Publié le 08/11/2017 - 07:45
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Les obsèques de la joggeuse tuée à Gray se tiennent ce mercredi 8 novembre à 14h30  à la basilique Notre-Dame à Gray. Les habitants de la commune de Haute-Saône sont toujours sous le choc de l'annonce du meurtre de la jeune femme le 30 octobre. La famille a souhaité une cérémonie dans l'intimité. L'archevêque de Besançon a décidé d’écourter sa présence à l’assemblée plénière des évêques de France à Lourdes pour être présent.

PUBLICITÉ

Les parents d’Alexia attendaient avec « impatience » que le corps de leur fille leur soit rendu. C’est chose faite. Ils ont souhaité une cérémonie dans l’intimité. Mais les 550 places de la basilique érigée sur les hauteurs de la ville ne suffiront sans doute pas à accueillir des milliers de personnes attendues. Le presbytère a donc prévu d’installer des haut-parleurs à l’extérieur. 

La cérémonie débutera à 14h30. Elle sera présidée par l’archevêque de Besançon, Mgr Jean-Luc Bouilleret, et l’homélie sera prononcée par le père Laurent Bretillot, curé de la paroisse qui avait célébré le mariage d’Alexia, 29 ans, avec Jonathann Daval, 33 ans. « L’horreur et l’effroi de ce drame nous emportent dans les larmes, les cris et la douleur », a déclaré Mgr Bouilleret dans un communiqué. »Nous sommes meurtris : pourquoi la violence meurtrière traverse-t-elle ainsi nos villes, nos villages et nos quartiers ? Avec toute l’impuissance qui est la nôtre, nous nous ouvrons à la peine des proches d’Alexia : son époux Jonathann, ses parents Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, sa sœur Stéphanie, toute sa famille, ainsi que ses amis et tous les graylois qui l’ont approchée. Ce drame nous touche tous, bien au-delà de Gray, de la Haute-Saône et de la Franche-Comté. Nous les assurons de notre proximité par la prière« .

Le prélat a écourté sa présence à l’assemblée plénière des évêques de France à Lourdes pour être présent mercredi aux côtés de la famille et de ses paroissiens. »J’ai pensé que ma présence aux funérailles s’imposait. Parallèlement, les autorités locales et la communauté chrétienne souhaitaient que je sois présent« 

Morte d’une asphyxie

Alexia Daval a quitté son domicile le samedi 28 octobre vers 9h30 pour aller courir, selon son mari. Vers midi, ne la voyant pas rentrer, celui-ci a prévenu les gendarmes. Le corps a été retrouvé deux jours plus tard, calciné, dissimulé sous des branchages, dans le bois de Velet-Esmoulin, à plusieurs kilomètres du parcours habituellement emprunté par la jeune femme pour son jogging.

La jeune femme a été victime de « violences physiques » et son décès est « probablement lié à une asphyxie, sans que l’on connaisse encore le mécanisme de cette asphyxie », a indiqué lundi la procureure de Besançon Edwige Roux-Morizot, lors d’une conférence de presse.

Des examens complémentaires doivent permettre d’établir avec précision les causes et les circonstances du décès. Des analyses sont par ailleurs encore en cours afin de déterminer avec certitude si elle a ou non été violée, a précisé la magistrate. « L’autopsie, si elle a été concluante, ne permet pas à ce jour d’établir avec certitude les causes de la mort de la jeune femme, même s’il ne fait aucun doute qu’on lui a volontairement donné la mort », a-t-elle déclaré.

« l’époligue est proche  » selon l’avocat de la famille

La famille d’Alexia Daval a décidé de se porter partie civile. Jonathann Daval sera représenté par Me Randall Schwerdorffer. Les parents et la soeur d’Alexia ont saisi Me Jean-Marc Florand. Aucune garde à vue n’est en cours, a confié lundi Edwige Roux-Morizot. La magistrate a demandé à « ne pas interférer avec les suites de l’enquête ». Mais Me Florand a relancé les spéculations en laissant entendre que, selon son sentiment, « l’épilogue est proche » et en écartant la thèse d’un meurtre commis par un rôdeur de passage. 

Le meurtre d’Alexia Daval a provoqué un émoi considérable dans la région de Gray et en France. Dimanche, une marche blanche en hommage à la jeune femme a réuni entre 8.000 et 10.000 personnes et près de 400 personnes ont participé aux battues organisées pour la retrouver.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, doit comparaître lundi devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura), alors qu'il est poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client, Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, selon un mandement de citation.

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

"Tout a été retourné" • L'ancienne maison du couple Daval à Gray en Haute-Saône, inoccupée depuis l'arrestation de Jonathann, soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, a été "cambriolée", a annoncé dimanche 3 mars 2019 le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.85
ciel dégagé
le 13/10 à 21h00
Vent
4.43 m/s
Pression
1015.93 hPa
Humidité
68 %

Sondage