Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l'Equipe

Publié le 11/10/2019 - 11:58
Mis à jour le 11/10/2019 - 11:58

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Nicolas Bodin  (illustration)  © Alexane Alfaro
Nicolas Bodin (illustration) © Alexane Alfaro

Nicolas Bodin, candidat pour le Parti Socialiste aux élections municipales de Besançon, a décidé ce jeudi  (sous réserve de la décision de ses militants mercredi prochain) de rejoindre l'union de gauche aussi appelée L'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Ce même jour, Anne Vignot était annoncée comme la "tête de liste".

Que va-t-il advenir de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Un vote indicatif a été mené du côté des militants PS mercredi 2 octobre. Ce dernier étant positif à son entrée au sein de l'Equipe, Nicolas Bodin "pense" que le nouveau vote prévu mercredi prochain sera également "positif". Si l'inverse se produisait, il précise que le temps sera "à l'analyse" et à la "discussion": "cela serait une situation assez inédite".

La fin de la candidature PS de Nicolas Bodin ?

"Il n'y aura donc pas de liste autour du parti socialiste mais une liste de l'union de la gauche. Elle aura pour tête de liste Anne Vignot d'EELV", explique Nicolas Bodin en indiquant qu'il ne sera alors plus candidat à la mairie de Besançon. "C'est quand même un événement politique, car il y avait un maire socialiste à Besançon depuis 1953. Le fait qu'il n'y ait pas de tête de liste socialiste (pour les prochaines élections municipales) est donc un événement politique en soi. J'ai proposé cette alliance-là, car j'ai considéré qu'il y avait un risque que la ville bascule à droite. C'est dans un état d'émiettement historique que j'ai fait ce choix difficile", conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach "inéligible" pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Réduction des fonds de réparation : J-F Longeot s’insurge de la décision du gouvernement…

La mise en place de ces fonds a pour but de réduire de manière significative les factures des réparation payées par les consommateurs sur les biens de consommation (électroménagers, équipements numériques…). Jean-François Longeot, sénateur de la Haute-Saône, souhaite alerter ce mois de septembre 2021 sur la volonté du gouvernement de baisser le taux de prise en charge de ces fonds.

Béatrix Loizon, la nouvelle présidente de Doubs Tourisme

Béatrix Loizon, conseillère départementale du canton d'Ornans depuis 2014, a été élue présidente de Doubs Tourisme (comité départemental du tourisme du Doubs - CDT) par les membres du conseil d'administration lors de son assemblée générale du 24 septembre 2021. Elle succède à Pierre Simon, président du CDT depuis 2015.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.95
couvert
le 29/09 à 0h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage